Italie : la vague des nostalgiques de Mussolini

Le poing levé, ils ont défilé par centaines à Predappio, le village d'Emilie-Romagne où est né et enterré Mussolini. Ce week-end, ils célébraient le 96ème anniversaire de la prise de pouvoir du chantre du fascisme italien, le 28 octobre 1922.

Fiers et conquérants, encouragés par l'essor de Marine Le Pen et Matteo Salvini, ils estiment que leurs idées sont en train de gagner du terrain en Europe. Cette marée de fans du Duce déferle trois fois par an à Predappio.

Le maire de la ville, Giorgio Frassineti, espérait éradiquer ces pèlerinages en créant un musée du fascisme. Toutefois, l'ANPI (l'Association nationale des Partisans d'Italie) refuse, ne souhaitant pas que la ville ne devienne pas un lieu de culte de Benito Mussolini. Reportage d'Alban Mikoczy, Valérie Parent, Florence Crimon et Anne Donadini.

 

L'info en + : chaque année, entre 80 000 et 100 000 personnes se rendent en pèlerinage sur la tombe de Mussolini, à Predappio.

 

A lire aussi

  • Aucun article