Gérald Darmanin à l'Italie : "je suis désolé pour le malentendu"

Dans une interview accordée ce matin au quotidien italien "Corriere della Sera", Gérald Darmanin annonce qu'il se rendra en Italie le 16 avril. S'il s'excuse du "malentendu" causé par l'affaire de Bardonecchia, le ministre défend le travail des douaniers français.

 

Suite à l'incident de vendredi dernier impliquant des douaniers français dans la petite commune italienne de Bardonecchia, le ministre français de l'Action et des comptes publics (en charge des douanes) se dit "désolé pour le malentendu". "Je viendrai en Italie le 16 avril pour voir comment arranger les choses à l'avenir" a-t-il ajouté, avant d'affirmer être prêt à "revoir les accords" qui lient l'Italie et la France en matière de contrôles sur le territoire du pays voisin. "L'Italie est une nation-soeur" déclare le ministre, et une "une bonne relation entre les deux pays est indispensable".

Gérald Darmanin ajoute également qu'il s'agit selon lui d'une "incident regrettable" mais que "les douaniers français ont fait leur travail". Il défend ses hommes, qui auraient fait "leur travail de manière rigoureuse, dans le respect du droit et de notre cadre de coopération".

Jusqu'à présent, il avait dit qu'il souhaitait "s'expliquer" auprès de l'Italie et "non s'excuser". Cette interview montre que la position française s'est infléchie : le ministre des comptes publics joue les équilibristes en soutenant l'action des douaniers tout en essayant, avec ces presque excuses, de calmer le jeu diplomatique.

L'interview complète (en italien) est disponible sur le site du Corriere della Sera) :

http://www.corriere.it/esteri/18_aprile_03/ministro-francia-darmanin-bardonecchia-migranti-italia-macron-e8364e1c-3778-11e8-b6e2-a808a444e7a2.shtml

A lire aussi