Vidéo : Italie : une intervention de la douane française crée un incident diplomatique

L'intervention de la douane française dans les locaux d'une ONG des Alpes situés du côté italien de la frontière a fait polémique en Italie. L'incident a crée quelques tensions entre Rome et Paris, à tel point que le ministre français des douanes a prévu un déplacement en Italie.

 

 

 

Vendredi soir, des douaniers arrivent dans la gare de la petite commune italienne de Bardonecchia, un village italien situé à 5 kilomètres de la frontière française. Ils viennent d'interpeller un ressortissant nigérian. Ils exigent d'entrer dans un centre pour migrants, situé dans la gare et géré par une association. Dans les locaux de l'ONG, les douaniers français soumettent le migrant à un test urinaire avant de finalement le relâcher. Une intrusion inadmissible pour le maire de la ville. L'affaire prend immédiatement une tournure politique. Sur son compte Twitter, l'ancien Premier ministre Enrico Letta dénonce une énième erreur sur la question des migrants. Pour Matteo Salvini, leader de la Ligue (extrême droite), provocateur, "il faut expulser des diplomates français". Pour la France au contraire, les douaniers ont respecté la réglementation en vigueur, car le migrant a accepté par écrit de se soumettre au test urinaire.

Gérald Darmanin à Rome prochainement

Gérald Darmanin, ministre français des Comptes publics se rendra à Rome dans les jours qui viennent. Le ministre chargé des douanes veut "s'expliquer" quant à cette affaire, mais compte bien défendre les douaniers qui selon lui "n'ont rien fait d'illégal". Pas d'excuses en vue donc, étant donné que ce local aurait été crée lors d'un accord franco-italien, en 1990. L'Italie a permis à l'ONG l'utilisation de ce local, mais d'après lui les douaniers ont demandé l'autorisation d'y entrer, autorisation qui a été acceptée. Cet accord a néanmoins été suspendu jusqu'à nouvel ordre par M.Darmanin, afin de calmer les tensions entre les deux pays.

 

A lire aussi