Vidéo : Pâques : vigilance maximale à Rome

 

Ils montent la garde devant le Colisée : pour ce week end pascal, les carabiniers italiens sont mobilisés en grand nombre. Ils assurent la sécurité des hauts lieux touristiques de Rome. Ici, près de 100 000 touristes venus du monde entier sont attendus jusqu’à lundi. L’armée est également présente en force, et les contrôles d’identités plus systématiques qu’en temps normal.

Contrôles renforcés

"Ces jours-ci la menace terroriste en Europe est montée d’un cran, et nous devons nous adapter en intensifiant les contrôles" nous explique Claudio Rubertà, colonel des Carabiniers. Le risque : qu’une bombe explose dans la foule. La brigade cynophile passe en revue les moindres recoins de l’édifice antique. Maurizio Antonio Santamaria est sergent-chef à la Brigade cynophile. "Le chien contrôle minutieusement chaque trou dans le mur" raconte-t-il, "il est dressé pour trouver de l’explosif, et s’il détecte quelque chose son maitre va intervenir"

Un déploiement de force qui, aux yeux des visiteurs étrangers, semble éloigner la menace d’attentat. "On vient de Carcassone, explique une touriste, on l'a vécu à côté de chez nous, et ici ce n'est pas le même état d'esprit pour la population. On se sent protégés parce qu'on voit beaucoup les militaires".

Le Tibre également surveillé

Pendant ce temps sur le Tibre, la brigade fluviale inspecte les 20 ponts du centre historique de Rome. Eux aussi, parce qu’ils sont envahis par les touristes venus pour Pâques, représentent une cible pour un attentat. "Nous vérifions toutes les arches de tous les ponts, pour nous nous assurer qu’il n’y a rien de suspect" explique Biagio Rutigliano, policier à la brigade fluviale. Là encore, les policiers recherchent des engins explosifs : ils pourraient avoir été cachés à l’intérieur de la structure des ponts. Aidés de cordes, des hommes montent sous les arches pour les contrôler. Jusqu’à lundi soir, les patrouilles sur le Tibre seront renforcées.

 

A lire aussi