Italie : vers un gouvernement des partis populistes ?

C’était le scénario que les capitales européennes redoutent par-dessus tout : l’alliance au pouvoir des deux partis eurosceptiques : la Ligue et le Mouvement 5 étoiles.

Face au blocage, les deux vainqueurs des élections semblent pourtant se rapprocher de manière inexorable. Depuis le début de la semaine, les déclarations de Luigi di Maio (M5S) et de Matteo Salvini (La Ligue) laissent entendre que cette coalition contre-nature pourrait finalement voir le jour.

« Comme Salvini a reconnu notre extraordinaire résultat, nous reconnaissons le succès de la Ligue » a déclaré Luigi di Maio, alors que le leader de la Ligue a déclaré de son côté qu’en dehors du Parti Démocrate (centre gauche) toute alliance était possible. Les deux hommes se seraient entretenu au téléphone hier. Silvio Berlusconi se trouve désormais dans une impasse, lui qui s’était allié au parti de Matteo Salvini refuse toute alliance avec le Mouvement 5 étoiles, et préférerait une alliance avec Matteo Renzi.

Une alliance stratégique

Le motif de ce rapprochement populiste semble être plus stratégique qu’idéologique. En effet, l’hypothèse retenue par les politologues est que les deux partis espèrent que cette alliance leur permettra de changer la loi électorale. Cette alliance qu’ils feraient ne leur servirait pas à gouverner mais uniquement à retourner aux urnes pour se départager.

Quant à la présidence des chambres et au gouvernement, Luigi Di Maio a déclaré : « J’ai rappelé à Matteo Salvini que nous sommes la première force politique et que nous voulons donc présider le Parlement. Cette question est indépendante de celle du gouvernement. »

Publié par Alban Mikoczy / Catégories : Politique

A lire aussi

  • Aucun article