Les dernières heures de la campagne électorale italienne

Dans moins de 48 heures les Italiens se rendront aux urnes, et la fin officielle de la campagne électorale est prévue pour ce soir. L'occasion pour les partis de jouer leurs dernières cartouches.

Di Maio annonce son gouvernement

La campagne électorale italienne s’achève ce soir. Le mouvement 5 étoiles a prévu un grand meeting final ce soir à Rome. Luigi Di Maio, le leader du parti, a annoncé d’ores et déjà l’équipe gouvernementale qu’il mettra sur pied en cas de victoire. Un gouvernement qui serait essentiellement constitué d’universitaires, avec des femmes aux postes clés comme la Défense, l’Etranger ou l’Intérieur. Une manière de rendre concrète la possibilité de leur victoire, mais qui a beaucoup fait parler. « Ils rient de nous mais nous verront bien qui rira encore lundi » a déclaré en réponse Luigi Di Maio.

La coalition de droite s'affiche unie

La droite, quant à elle, s’est rassemblée hier pour une conférence commune entre Silvio Berlusconi, Matteo Salvini et Giorgia Meloni.  Le « Cavaliere » s’est comporté comme le chef de la coalition, assurant un "show à l'ancienne" selon le quotidien "La Stampa", et essuyant de manière un peu trop paternelle les tempes la sueur des tempes de Matteo Salvini. Silvio Berlusconi a annoncé qu’en cas de victoire dimanche son premier ministre serait Antonio Tajani, actuel président du Parlement européen.

A deux jours des élections, l’ambiance reste toujours tendue en Italie. Hier les néo-fascistes de CasaPound et les antifascistes étaient dans les rues de Rome, et à Livourne un militaire du mouvement d’extrême-droite a été passé à tabac.

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Politique

A lire aussi

  • Aucun article