Italie : défigurée à l’acide, elle s’engage en politique

En 2013, Lucia Annibali est défigurée par une attaque à l'acide. 5 ans et de nombreux combats plus tard, elle se présente aux élections italiennes de ce dimanche en espérant lutter contre les violences faites aux femmes. 

Elle s’appelle Lucia Annibali, elle a 40 ans, et est originaire du nord de la péninsule. La vie de cette avocate bascule en 2013 lorsqu'elle est violemment agressée. Deux albanais, envoyés par son ex fiancé qui ne supportait pas leur rupture, aspergent son visage d’acide. Elle est transportée à l'hôpital de Parme de toute urgence. Aveugle au lendemain de cette attaque, Lucia Annibali a peu à peu retrouvé la vue. Malgré plus de vingt interventions chirurgicales son visage n'est plus le même, mais elle repris goût à la vie avec le temps. Elle s’est aujourd'hui lancée en politique et compte bien lutter contre les violences faites aux femmes.

Candidate aux legislatives à Parme

Lucia Annibali se présente ce dimanche sous les couleurs du parti de Matteo Renzi, le Parti Démocrate. Elle souhaite notamment libérer la parole des femmes sur les agressions subies au quotidien. Alors qu’en Italie 27% des femmes de plus de 15 ans ont subi des violences physiques ou sexuelles, la candidate estime que les témoignages comme le sien donnent du courage aux victimes de violences. C'est dans cette optique qu'elle a publié en 2014 une autobiographie.Cette agression « a changé positivement ma vie » a-t-elle déclaré, en lui donnant plus de force pour lutter et lui faisant « apprécier la vie à sa juste valeur ».

A lire aussi

  • Aucun article