VIDEO : Qui se cache derrière Elena Ferrante, auteur de best-sellers ?

L'enfant perdue, 4ème tome de la saga littéraire italienne écrite par Elena Ferrante, vient d'être publié en France. L'immense succès international de cet écrivain le rend plus mystérieux encore : personne ne connaît son identité.

C'est un des secrets littéraires les mieux gardés. Qui se cache derrière Elena Ferrante, auteur de quatre tomes à succès ? Personne ne l'a jamais rencontrée. Seule certitude : il ou elle vient d'Italie, et raconte l'histoire d'une amitié entre deux femmes napolitaines. Une saga profondément ancrée dans la ville. Mais l'écrivain a-t-il grandi dans ces ruelles ? Les lecteurs français sont intrigués : "on à tendance à se dire que c'est une femme qui l'a écrit, mais ça peut être un homme aussi" hésite une lectrice. Même réaction du côté de Rome : "Le secret autour de l'auteur rend plus intrigante l'écriture, donc moi ça ne me dérange pas de ne pas savoir", témoigne une Romaine. Une autre italienne interrogée est plus lucide : "c'est un bon petit mystère, qui sert à vendre beaucoup d'exemplaires".

10 millions d'exemplaires

Et ça marche : le livre est un triomphe littéraire international traduit en 42 langues, vendu à 10 millions d'exemplaires. Le mystère de l'auteur sans visage a-t-il participé au succès d'édition ? "Dans notre société où tout est instantané, c'est évident que c'est un mystère intriguant", estime Alfredo Saitto, journaliste culture. "Mais il y a aussi la magie de la littérature, le rêve et la ville de Naples". 

Le mystère dévoilé ?

Après plusieurs mois d'enquête, un journaliste italien affirme avoir percé le secret. Selon lui, Elena Ferrante n'est autre qu'Anita Raja, la traductrice de la maison d'édition italienne qui publie les tomes à succès. "L'argent, c'est grâce à l'argent que j'ai trouvé la piste d'Anita Raja : quand vous êtes un auteur à succès, ça rapporte beaucoup. J'ai trouvé cet argent, et je suis remonté jusqu'à elle de cette manière" explique-t-il à la télévision. La traductrice n'a pour l'instant pas confirmé cette hypothèse.

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Culture

A lire aussi

  • Aucun article