VIDEO : une aide financière pour la natalité en Italie

Pour faire face à un taux de fécondité très bas, l'Italie a décidé de créer un prêt en association avec des banques proposé à chaque nouvelle naissance.


Italie : une aide financière pour la natalité

Et si les banques italiennes incitaient leurs clients à faire des enfants ? C'est le but de l'accord qu'elles viennent de signer avec le gouvernement. À partir de 2018, à chaque naissance, les familles italiennes pourront contracter un prêt de 10 000 euros maximum. L'État garantit la moitié de cette somme, le remboursement pourra se faire pour sept ans. L'objectif est de permettre aux couples en situation précaire (et donc interdits d'emprunt) d'élever leurs enfants. Cette situation peine à convaincre ceux qui pourraient en bénéficier.

Situation critique

Pourtant, en Italie, il y a urgence. Depuis 2010, le taux de fécondité s'effondre. Avec 1,34 enfant par femme seulement, l'Italie fait partie des plus faibles d'Europe. Ce suicide démographique se traduit par une baisse de la population : les Italiens sont 86 000 de moins que l'an dernier. L'État italien s'en tire à bon compte avec cette mesure qui ne coutera qu'une dizaine de millions d'euros par an, beaucoup moins qu'un investissement dans des crèches ou dans de véritables allocations familiales. Mais il y a un risque que cela ne prenne pas et que la natalité continue de baisser.

A lire aussi