Amatrice, revivre six mois après le drame

La ville d'Amatrice a été presque entièrement détruite en août

Il y a six mois, un séisme dévastait la ville d'Amatrice. Aujourd'hui, la vie tente de reprendre peu à peu. Au milieu des ruines, la ville se reconstruit lentement.

L'horloge de la place principale de la ville s'est arrêtée. La nuit du 23 au 24 août 2016, la terre a tremblé et tout le centre historique de la ville d'Amatrice a été détruit. 300 personnes ont perdu la vie. Un drame.

6 mois plus tard la ville tente de se relever coûte que coûte. Pas si évident avec l'hiver enneigé qui a paralysé la ville pendant plusieurs semaines. Encore plus difficile, quand la terre continue de trembler à intervalle régulier. La dernière secousse le 18 janvier a fini de détruire certains édifices déjà endommagés comme l'église San'Agostino.

Zone de guerre

À Amatrice, les hommes sont eux aussi bien loin de revivre comme avant. Depuis le séisme, Nando et son fils Angelo habitent dans des caravanes au confort précaire : "Le problème c'est que nous n'avons pas d'eau" raconte ce père de famille.

Plusieurs centaines d'habitants ont fait le choix de quitter la ville, d'autres ont été relogés dans des maisons provisoires en bois.

Aujourd'hui encore, le centre historique de la petite cité fait penser à une zone de guerre. La ville mettra de longues années à renaître de ses ruines.

 

A lire aussi