L'Italie aujourd'hui : la victoire de Trump plombe la campagne du référendum

L'Italie aujourd'hui : la victoire de Donald Trump aux élections présidentielles américaines plombe la campagne du référendum de Matteo Renzi. Les stars contre la revente de tickets en ligne à des sommes astronomiques.

La victoire de Trump plombe la campagne du référendum

Si les Etats-Unis sont situés de l’autre côté de l’atlantique, le résultat des élections présidentielles a tout de même un impact sur la politique italienne. En effet, la victoire du magnat de l’immobilier Donald Trump a bouleversé les sondages des résultats du référendum sur la réforme de Matteo Renzi, président du Conseil, qui aura lieu le 4 décembre prochain. Lors du Conseil des ministres, mercredi 9 novembre, les sondages donnaient le “non” à 56%, et le “oui”, à 44%, selon le quotidien Il Corriere della Sera. « Espérons que les sondeurs italiens font une erreur » : Matteo Renzi et le front pour le “oui” craignent le pire. Mais ils voient également dans ce résultat une espérance de victoire : qui sème le vent du changement, gagne. Matteo Renzi, rapporte le quotidien Il Messaggero, est convaincu d’incarner le changement comme Trump et d’être le seul, aidé par le gouvernement, qui peut changer l’Italie. Cependant, pour Roberto d’Alimonte, politologue interviewé par Il Corriere della Sera, Trump est arrivé à la Maison Blanche grâce au sentiment anti-élite du peuple et des classes moyennes : « ce facteur est contraire à Renzi puisque pour beaucoup de monde, il représente l’establishment ». Plusieurs politiques italiens ont également réagi à la victoire de Donald Trump, comme Matteo Salvini (leader de Lega Nord, parti d’extrême droite) : « sa victoire est la revanche du peuple ». Ainsi que Silvio Berlusconi : « je le félicite, et je suis convaincu qu’il garantira équilibre et autorité morale ».

Des stars contre l’escroquerie des billets en ligne

Vasco Rossi a indiqué qu'il quittait Live Nation, le site de vente de billets en ligne

Vasco Rossi quitte Live Nation, le site de vente de billets responsable d'une escroquerie

Mardi 8 novembre au soir, un reportage a été diffusé sur la société responsable de billets revendus au marché noir sur le web : Live Nation. Le montant des billets passerait en effet de 50 à 1.050 euros. Matteo Viviani, le journaliste à l’origine de cette enquête, a reconstruit l’itinéraire qui mène le billet à cette somme astronomique, grâce à un témoignage d’une femme travaillant pour cette société. Live Nation, qui détient l’exclusivité pour la vente en ligne des billets à prix fixe, serait liée à TicketOne, un autre revendeur. Cependant, les billets sont tout de suite mis en ligne sur ce site internet, un marché secondaire, avec un prix multiplié de 90%. Alors, pour contrer ce phénomène, les associations de consommateurs mais surtout de célèbres chanteurs ont signé une pétition intitulée #noSecondaryTicketing. Parmi eux, le célèbre Vasco Rossi, qui a tout de suite quitté Live Nation, Tiziano Ferro ou encore Marco Mengoni.

A lire aussi