Sans frontières : vin italien, comment attirer le client

Direction les Abruzzes, une région assez méconnue qui possède un vaste vignoble de qualité. Pour le faire découvrir, un viticulteur a trouvé une belle idée pour faire venir d'éventuels acheteurs. 

 

 

 

Quand on est viticulteur dans cette région, il convient d'être astucieux pour faire connaître son produit. C'est le cas de Nicola d'Auria, du vignoble Dora Sarchese à Caldari (commune d'Ortona) dans les Abruzzes. En effet, loin de lui l'envie d'enivrer la région, mais le temps sont durs : les italiens délaissent le vin au profit de la bière. Alors, pour faire parler de son vin et le vendre, il a fallu imaginer un petit coup médiatique, et faire construire une fontaine de vin rouge d'où coule du Montepulciano des Abruzzes. « J'ai fait appel à un ami architecte, et on a réalisé ensemble cette belle idée. C'est quelque chose de vraiment beau car les gens ne croient pas que l'on peut boire gratuitement ».

Une fontaine à vin qui attire

 

A chaque fontaine, sa source, qui se trouve au beau milieu de l'exploitation. Des cuves de ce vignoble sortent chaque année 100.000 bouteilles. L'inauguration de la fontaine début octobre a constitué un véritable événement dans la région. Depuis, c'est devenu une curiosité nationale et internationale, puisque même des canadiens s'y sont rendus, après l'avoir vu sur Facebook et aux informations sur la BBC.

Nicola n'est pas peu fier de cette opération marketing. Et aux mauvaises langues qui le soupçonnent de pousser à la consommation, il répond sobrement. « Boire c'est bien, mais boire avec sagesse. C'est la raison pour laquelle cette fontaine se trouve à l'intérieur de la propriété, pour exercer une sorte de surveillance. Nous ne voulons pas que les mineurs viennent boire ici. ». Alors, si vous passez chez Nicola, n'oubliez pas d'apporter quelques bouteilles vides... Ici, c'est gratuit !

 

A lire aussi