Grand format : les salades "high-tech" au Japon


Un bâtiment sans âme de la banlieue de Kyoto. En fait, une usine à salades. Sur quatre étages, des plateaux superposés de laitues à perte de vue. Des laitues qui poussent toute l'année entre quatre murs. Voici la ferme du XXIe siècle. Pas un agriculteur à l'horizon, ici il faut être décontaminé pour entrer. 21 000 pieds de salade sortent de ce bâtiment tous les jours. La production est 120 fois plus élevée au mètre carré que dans la terre ferme, avec 100 fois moins de besoins en eau.

Pas de pesticides, pas d'OGM, pas d'insectes

Ce sont des logiciels qui contrôlent tous les éléments nécessaires à la croissance de ces laitues. "C'est loin d'être simple, tout doit être contrôlé rigoureusement : l'intensité des lampes, la qualité et le pH de l'eau et la température ambiante", explique le directeur de l'établissement. Ici pas de pesticides, pas d'OGM, pas d'insectes, pas de bactéries. Donc pas besoin de laver les salades, qui sont directement emballées, prêtes à êtres livrées.

Grand format : les salades "high-tech" au Japon

A lire aussi