Japon : le rêve d'une vie sans déchets

Japon : le rêve d'une vie sans déchets

Sur l'île de Shikoku, au Japon, au milieu des montagnes et des rizières, il est un village modèle, un village zéro déchet, ou presque. À Kamikatsu, c'est son nom, les habitants comme la famille Katayama pratiquent le recyclage des ordures à la perfection. Dans leur maison traditionnelle, ce couple de sexagénaires, des anciens agriculteurs, s'est habitué en 20 ans à trier ses déchets.

26 catégories de déchets

Et chez les Katayama, le tri n'est pas un vain mot, les poubelles sont partout, il y a en tout 26 catégories de détritus. À Kamikatsu les habitants ne transigent avec rien. Pour une simple bouteille par exemple, il faut séparer trois éléments : l'étiquette, le bouchon, pour enfin rincer la bouteille et la jeter. Le recyclage pour eux est devenu un véritable mode de vie. Et ce n'est pas terminé, car après le tri domestique, deux fois par semaine, les Katayama doivent se rendre eux-mêmes à la déchetterie du coin.

Japon : le rêve d'une vie sans déchets

A lire aussi