Coupe du monde : attention les oreilles, les Allemands arrivent !

Maintenant que Joachim Löw a annoncé la liste définitive des 23 joueurs qui vont partir en Russie pour défendre le titre de champion du monde, consacrons quelques instants à une question essentielle : quelle sera l’hymne qui va amener la Mannschaft à la victoire cette année?

Pas de coupe sans chanson. Le football et la musique, ça va de pair en Allemagne : à chaque fois que l’équipe nationale entre en lice pour le titre du champion du monde ou d’Europe, les artistes font la queue pour proposer aux joueurs et à leurs fans un hymne plus personnel que celui de la FIFA (pendant longtemps c'étaient les joueurs eux-mêmes qui ont poussé la chansonnette, malheureusement cette belle tradition s'est perdue...).

Toute l'étendue du bon goût

Cette année, l’Allemagne spécule encore sur la chanson qui pourrait accompagner Özil, Müller, Neuer et les autres dans les vestiaires de la Russie. Ce sont surtout les stars du Schlager et de la pop allemande, de Andreas Gabalier à Adel Tawil en passant par Lupid et Micaela Schäfer, qui se sont laissés inspirer par le championnat à venir. (ATTENTION : pour ne pas entièrement détruire votre estime pour l’Allemagne, on vous déconseille de cliquer sur toutes les vidéos.)

Mais de simples fans sont aussi passés à l'action et ont produit leur propre tube, comme celui-ci sur la mélodie de We didn't start the fire de Billy Joel, intitulé Nous allons être champions de nouveau :

Pour sa campagne officielle, la DFB, la fédération allemande de football, a choisi un titre des Fanta 4 et de Clueso, nommé Zusammen, “ensemble”. La chanson et le hashtag #ZSMMN doivent représenter le lien entre l’équipe et ses fans, et la capacité du football à rassembler les gens. Les musiciens n’avaient pas pour but de produire un tube de foot, mais les paroles s’y prêtent : “Ensemble nous sommes grands, ensemble nous sommes un, levez les pattes et les coupes aussi, nous faisons la fête jusqu’à l’aube.” Simple et efficace, pour ne pas dire simpliste.

Un favori très disco

Parmi les favoris officieux, un remake de la légendaire chanson allemande “Moskau” devrait remporter tous les suffrages, au moins le notre. En 1979, le musicien Ralph Siegel avait créé le groupe Dschinghis Khan et composé "Moskau" pour le Concours Eurovision de la chanson - un succès mondial à l’époque, qui peut faire sourire aujourd’hui.

À l’occasion de la Coupe du monde en Russie, cette mélodie obsédante s’impose comme hymne parfait au yeux de Ralph Siegel, aujourd’hui âgé de 72 ans. Il l’a alors remise au “goût du jour”, faisant collaborer les membres restants de Dschinghis Khan et Jay Khan, un jeune chanteur de pop anglo-allemand. Les costumes mongols et les danses kazatchok restent, les paroles ont été légèrement revisitées : “Deutschland hey, Deutschland ho, Jogi go!”. Difficile à imaginer? Eh bien, ça donne ça:

Un sérieux outsider: Boateng aka Notorious JB

Peut-être pour ne pas tout laisser au hasard, le défenseur Jérôme Boateng s’est lui-même chargé de procurer un tube digne de faire se déhancher les Allemands. Dans le cadre de sa websérie Training Days, l’humoriste britannique Jack Whitehall a publié lundi dernier sur Youtube la chanson Mannschaft - et Jérôme Boateng s’y essaie en tant que rappeur sous le joli pseudonyme de Notorious JB. L’ancien milieu de terrain et héros du mondial de 2014 Mario Götze figure également dans la vidéo, avec le trophée qu’a remporté l’équipe allemande il y a quatre ans. C'est clairement l'alternative la plus funky des titres en lice, bourrée de clins-d'œil sur la culture allemande, des saucisses au groupe d'electro Kraftwerk.

En attendant que la Mannschaft choisisse sa chanson, on vous laisse déjà vous échauffer sur le rythme de celle que vous préférez. Que le meilleur gagne (l'Allemagne) !

 

Par Anja Maiwald

A lire aussi