Consultation toujours

"J'aimerais bien que la CFDT, à la sortie de cette réunion, ne donne pas un avis favorable au PSE qui n'est pas satisfaisant pour nous, à Aulnay". Larbi Errai, le délégué CFDT, de l'usine PSA d'Aulnay a obtenu satisfaction. En effet les délégués centraux de la CFDT n'ont pas approuvé le projet d'accord du PSE au cours du CCE de cet après-midi. Aujourd'hui, tous les syndicats devaient donner un avis favorable, à l'exception de la CGT. Au dernier moment les délégués de la CFDT ont changé d'avis, l'un s'est abstenu, les deux autres ont voté contre. Les élus des syndicats F0, CFE-CGC, CFTC et SIA-GSEA ont voté en faveur du plan soit 15 des 20 élus.

La direction de PSA consultait une fois de plus, les élus du CCE (Comité central d'entreprise) sur le projet d'accord concernant les mesures d'accompagnement du PSE (Plan de Sauvegarde de l'Emploi) pour les salariés de l'usine d'Aulnay  qui doit fermer en 2014, entraînant la disparition de 2 800 emplois et pour les quatorze cents suppressions de poste à Rennes.

Pendant quelques minutes, devant le siège du constructeur automobile, l'avenue de la Grande-Armée (XVIème arrondissement) a été bloquée par des pneus en feu. Une épaisse fumée noire a envahi l'atmosphère. Avec force pétards et fumigènes au cri de : "On est des ouvriers, pas des casseurs, les casseurs, ce sont les patrons" les ouvriers d'Aulnay, en grève, sont venus, une fois de plus, dire leur opposition au contenu du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

 33

Larbi Errai regrettait beaucoup d'être en contradiction avec sa centrale syndicale  qui s'apprêtait à donner un avis favorable au PSE. "Nous refusons ce PSE en l'état, il a besoin d'évoluer, d'être modifié encore un peu" explique le délégué CFDT avant d'ajouter,  "Je ne comprends pas que l'on puisse signer une chose pareille". À l'usine PSA d'Aulnay, la CFDT pèse 6% aux élections professionnelles.

 

Les grévistes d'Aulnay-sous-Bois  en grève depuis neuf semaines demandent toujours "un CDI pour tous et une pré-retraite dès 55 ans". La validation du plan social devrait intervenir dans la deuxième quinzaine d'avril. Denis Martin, directeur industriel de PSA, appelle l'ensemble des salariés de l'usine d'Aulnay à reprendre le travail.

Les élus du CCE des syndicats FO, CFE-CGC, CFTC et SIA-GSEA, ont voté en faveur du plan. Les deux élus CGT ont voté contre.

 

A lire aussi