"Demon Slayer", "Neun", "Bloom into you"... Huit mangas à découvrir à l'occasion du salon Paris Manga 2019

A l'occasion du 28e salon Paris Manga qui se tient du 5 au 6 octobre porte de Versailles à Paris, Pop Up' vous a concocté une petite sélection des huit meilleurs titres de bandes dessinées japonaises du moment.

Si vous aimez les uchronies improbables : "Neun"

Et si Hitler avaient eu des enfants ? Voici le point de départ de cette alléchante uchronie se déroulant dans l’Allemagne de 1940 et imaginée par Tsutomu Takahishi, l’auteur de l’impeccable polar noir Détonations, qui s’inspire de l’Histoire pour interroger l’importance de nos gènes dans notre destinée. 

A leur naissance, treize jeunes enfants conçus artificiellement et possédant le génome du Führer ont été placés dans des familles d’accueil disséminées dans tout le pays. Ce stratagème, imaginé par les nazis, avait pour objectif d'assurer la pérennité du IIIe Reich. Mais dix ans plus tard, Himmler annonce l’abandon du projet et envoie des commandos pour les éliminer. Six parviennent à leur échapper dont Franz Neun (“neuf” en allemand), un jeune garçon qui réussi à prendre la fuite grâce à la complicité de Theo, le garde du corps que les SS lui ont assigné. Mais ce que ces enfants ignorent, c’est que c’est un des treize enfants qui a ordonné leur extermination. 

On retrouve dans ce premier tome prometteur le trait réaliste et noir de Tsutomo Takahishi, parfait pour insuffler une ambiance poisseuse à souhait dans laquelle la barbarie du régime nazi semble sans limite.

Neun, tome 1 de Tsutomu Takahashi, éd. Pika, environ 200 p. et 7 euros le volume. Le tome 2 sera disponible en France le 20 novembre prochain (la série est toujours en cours au Japon et compte pour l’instant cinq tomes).

Si vous cherchez un "shôjo" hors-norme : "Bloom into you"

ⓒNakatani Nio 2015 / KADOKAWA CORPORATION

Alors qu’elle entame sa première année de lycée, Yû fait un triste constat. Elle n’a jamais connu l’amour, et lorsqu’un garçon lui fait enfin une déclaration, elle ne ressent rien. Mais lorsqu'elle découvre que la très jolie et populaire Tôko Nanami, future présidente du conseil des élèves, rejette tous ses prétendants, Yû reprend espoir en pensant avoir rencontré son âme sœur, elle aussi incapable d’éprouver le moindre sentiment amoureux. Sauf que Tokô tombe amoureuse de Yû, ce qui plonge la jeune fille dans un étrange désarroi.

Après la très mignonne série Kase-san &... publiée cette année aux éditions Taifu, c’est au tour de Kana de proposer un titre orienté shôjo-ai (mettant en scène des intrigues amoureuses entre personnages féminins) et on ne peut que s’en réjouir à la lecture de ce premier tome très frais qui aborde les relations adolescentes avec humour et bienveillance. Bonne nouvelle, la série sera terminée en huit tomes, et la première saison de son adaptation en anime est également disponible sur la plateforme ADN.

Bloom into you, tome 1 de Nio Nakatani, éd. Kana, 178 p., environ 6 euros.

Si vous avez envie d'une belle "tranche de vie" : "Barakamon"

A seulement 23 ans, Sheishû Handa est un petit prodige de la calligraphie. Mais alors qu’il rafle un énième prix d’excellence, une éminence de la profession ose lui asséner que ses œuvres sont "fades et sans saveur". La remarque le fait sortir de ses gongs et Sheishû, trop fier pour se remettre en question, réplique en giflant le vieil homme. Un geste impardonnable qui contraint son éditeur à l'envoyer Sheishû. Exilé sur une petite île de l’archipel nippon, il va devoir apprendre l’humilité aux contacts de ses habitants, aussi farfelus qu’attachants.

Entre Kamakura Diary et Yotsuba & !, Barakamon est un manga optimiste à plus d’un titre, en plus de louer les avantages d’une vie plus riche dans les campagnes que dans les grandes ville. Un vrai concentré d’humanité et de bonne humeur dont la parution vient tout juste de se terminer. 

Barakamon de Satsuki Yoshino, série terminée en 18 tomes aux éditions Ki-oon, environ 200 p. et 8 euros le volume.

Si vous êtes nostalgiques des amours adolescentes : "Blue Flag"

Pour sa dernière année de lycée, Taichi se retrouve dans la même classe que Tôma, son ami d’enfance avec qui il a pris ses distances, et Futaba, une jeune fille timide et gauche qui l’exaspère. Mais lorsque Futaba demande de l’aide à Taichi pour se rapprocher de Tôma dont elle est amoureuse, d’autres sentiments naissent au sein de ce trio, bientôt rejoint par la meilleure amie de Futaba. Deux garçons, deux filles, et beaucoup de possibilités à explorer.

Sur une trame apparemment classique, Blue Flag s’avère être un manga émouvant et étonnamment progressiste en évoquant le trouble des sentiments amoureux, qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels. Avec ses personnages ultra attachants et son dessin au trait fin et détaillé, Blue Flag pourrait bien devenir l’étendard d’un ton nouveau et plus ouvert d’esprit dans le shôjo manga.

Blue Flag de KAITO, trois tomes en cours (six au Japon), éd. Kurokawa, environ 220 pages et 8 euros le volume. Un coffret réunissant ces trois premiers tomes sera commercialisé à partir du 10 octobre pour 23 euros environ.

Si vous aimez chiner : "La Lanterne de Nyx"

Dans le Nagasaki de la fin du 19e siècle, Miyo, une orpheline analphabète, réussi à se faire embaucher au Vingt, une brocante tenue par Momotoshi Koura, dit Momo, un jeune homme excentrique passionné par l’Europe et en particulier, la France. Il faut dire que Miyo aurait un don qui pourrait bien s’avérer très utile à l’antiquaire : elle aurait la capacité de voir les propriétaires passés ou futurs des objets qu’elle touche. Aux côtés de Momo et des mystérieux objets dont regorge sa boutique, elle découvre éblouie un monde de raffinement et d'histoires.

Après Le Dernier envol du papillon et Tokyo, amour et libertés, Kan Takahama continue à explorer l’histoire du Japon à travers le prisme du monde occidental. Outre l’intrigue entre les nombreux personnages haut en couleurs que l’on rencontre dans le récit, La Lanterne de Nyx a la bonne idée de ponctuer tous ses chapitres par une note faisant le focus sur les usages d’un objet, un quartier de Paris ou un protagoniste célèbre. Instructif et distrayant.

La Lanterne de Nyx de Kan Takahama, trois tomes en cours (six terminé au Japon), éd. Glénat, environ 200 p. et 11 euros le volume.

Si vous vous demandez toujours ce qu'est un triple lutz piqué : "Blizzard Axel"

BLIZZARD AXEL © Nakaba SUZUKI / Kodansha Ltd.

Benjamin d’une fratrie de cinq garçons, Fubuki Kitazato a bien du mal à attirer l’attention de ses parents. Précédé de frères qui ont tous réussis dans des domaines particuliers, le jeune adolescent turbulent ne s’est trouvé qu’un seul talent dans la vie : la bagarre. Jusqu’au jour où, par le plus grand des hasards, il se retrouve sur une patinoire. En essayant de se faire remarquer, Fubuki montre qu’il a de grandes aptitudes pour ce sport qui lui est pourtant totalement inconnu. 

Le manga de sport est un genre ultra populaire au Japon et il en existe aussi bien sur le tennis de table que sur le golf ou le cyclisme. Le patinage artistique n’est pas en reste et Blizzard Axel est l’occasion d’en découvrir davantage sur cette discipline auquel on ne s'intéresse généralement qu’à l’occasion des jeux olympiques d’hiver. Mais Blizzard Axel (signé par Nakaba Suzuki, l’auteur de Seven Deadly Sins) est bien plus qu’un petit précis de la discipline. S’il s’avère aussi passionnant à lire, c’est surtout parce que son héros, petite frappe rejetée par sa famille, se révèle être un garnement ultra attachant que l'on a envie d'encourager et qu'on rêve de voir réussir. 

Blizzard Axel de Nakaba Suzuki, deux tomes parus en France (six tomes terminés au Japon) aux éditions nobi nobi, près de 400 p. et 11 euros le volume. Le tome 3 paraîtra le 27 novembre prochain.

Si vous voulez en apprendre plus sur le Japon : "Natsuko no sake"

A la mort de son frère, Natsuko décide de quitter son poste de rédactrice conceptrice dans une agence de publicité à Tokyo pour reprendre les rênes de la brasserie de saké familiale. Une décision difficile à prendre d'autant qu'elle n'est pas comprise par son entourage. Être une femme dans les années 80 au Japon n'est pas toujours aisé et les désirs d'émancipations de Natsuko ne font pas l'unanimité, même au sein de sa propre famille dirigée par un patriarche autoritaire et misogyne. Mais la jeune fille est bien décidée à poursuivre le rêve de son frère : réussir à faire pousser le "dragon merveilleux", un riz difficile à cultiver, mais dont on dit qu'il produit l'un des meilleurs sakés au monde.

Les jeunes éditions Vega ont choisi de publier cette histoire qui a connu un grand succès au Japon il y a plus de 30 ans. A la lecture de ce premier tome, on comprend pourquoi. Avec son héroïne déterminée qui n'entend pas se plier aux règles du patriarcat, Natsuko no sake n'a rien de daté. Il permet en outre de découvrir toutes les subtilités de la fabrication du saké et d'en connaître ses enjeux.

Natsuko no sake, tome 1 d'Akira Oze, éd. Vega, environ 450 p. et 11 euros le tome double. La série sera terminée en six volumes.

Si vous cherchez un "shônen" bientôt culte : "Demon Slayer"

Dans le Japon de l'ère Taisho (1912-1926), Tanjiro décide de devenir un "pourfendeur de démons" après que ces derniers ont décimé sa famille. Seule sa sœur, Nezuko, a survécu mais elle est désormais également contaminée et présente les caractéristiques de ces monstres qui ressemblent vaguement à des vampires et s'attaquent aux humains en les mordant. En les pourchassant, le jeune Tanjiro espère découvrir leur secret et ainsi pouvoir ranimer sa sœur.

Après un lancement avorté sous le titre Les Rôdeurs de la nuit, les éditions Panini redonnent sa chance à ce manga qui cartonne au Japon et dont la diffusion de l'anime en France, depuis le printemps dernier sur Wakanim, a relancé l'intérêt. Une décision que l'on ne peut que saluer tant le titre présente toutes les caractéristiques d'un très bon shônen nekketsu, et qui semble préfigurer un retour aux affaires de l'éditeur.

Demon Slayer de Koyoharu Gotouge, deux tomes disponibles en France (17 en cours au Japon) aux éd. Panini Manga, environ 200 p. et 7 euros les deux premiers tomes. Les tomes 4 et 4 seront disponibles dès le 9 octobre et les parutions devraient s'enchaîner à un rythme de deux volumes tous les deux mois.

A lire aussi