Dix astuces pour ne pas galérer dans "The Division"

C'est le carton de ce début d’année et, comme des centaines de milliers de joueurs dans le monde entier, vous venez de rejoindre la Division. Plongé dans un New York totalement ravagé par une pandémie, vous incarnez un agent des forces spéciales chargé de nettoyer la ville. Soucieux de vous voir remplir votre mission au mieux, Pop Up' vous donne quelques astuces pour profiter au mieux de ce jeu d'action et de tir à la troisième personne.

1Jouez à plusieurs

Si vous ambitionnez de libérer la Grosse Pomme tout seul comme un grand, vous risquez de vite déchanter. Car Tom Clancy’s The Division est avant tout un jeu multijoueurs. Donc arrêtez de croire que vous êtes le nouveau super-héros que l'Amérique attendait et trouvez-vous des équipiers. Conçu pour se jouer en groupe (de 2, 3 ou 4 joueurs), c'est en équipe que vous profiterez au maximum de l'expérience que vous offre The Division.

Si vous n’avez pas d’amis (en ligne), Ubisoft a pensé à vous et conçu un système de matchmaking très bien foutu. En choisissant cette option, les serveurs se chargent de vous trouver aléatoirement d’autres joueurs du même niveau et évoluant dans la même difficulté que vous. Vous pouvez également choisir vous-même vos équipiers en rencontrant d’autres joueurs en ligne dans votre base d'opérations et vos différentes planques. Vous avez alors la possibilité de les inviter dans votre groupe – après avoir vérifié à qui vous avez à faire.

TD_screen_GC_enemytagging_20140813_10amCET_1407886698

Bonne nouvelle, dans The Division les joueurs sont très majoritairement fair-play (hormis dans la "Dark Zone", on y reviendra). Et même si vous n’avez pas de casque, l’esprit d’équipe qui animera votre groupe pourrait bien vous étonner. Avant de rejoindre une bande déjà constituée, souvenez-vous tout de même que seul le chef de groupe a le pouvoir de décider des missions à effectuer. Si vous souhaitez en exécuter une en particulier, sélectionnez-la et lancez ensuite le matchmaking.

2Restez à couvert

A la différence de beaucoup d’autres jeux de tir (TPS ou FPS) où vous devez constamment être en mouvement, The Division requiert de se protéger au maximum d’éventuels impacts de balles ou grenades. Comme dans Watch_Dogs, le système de déplacement d’abri en abri mis au point (vous visez l’endroit où vous souhaitez vous abriter et maintenez le bouton “A” ou “croix” selon la console pour y aller) fonctionne très bien et assure un déplacement sécurisé très fluide. Ne faites pas l'impasse dessus en vous croyant invincible.

TD_screen_covergameplay_e3_140609_4pmPST_1402343526

3Ne négligez pas vos compétences

Après le prologue, votre première mission consistera à construire votre base d’opérations. Avant de vous lancer dans diverses missions secondaires, restaurez en priorité les trois ailes de cette base (sécurité, technologique et médicale) en recrutant pour chacune son spécialiste afin de débloquer des compétences très utiles comme “Pulsation” (localisation des ennemis), “Premiers secours” (soigne les alliés dans un petit périmètre) ou “Bombe collante” (permet de coller et de déclencher à distance un explosif).

Tom Clancy's The Division‚Ñ¢_20160321224948

4Soignez votre matos

Dans The Division, vous avez accès à du matériel (armes, équipements et mods) de qualité variée, identifiable grâce à son code couleur. De gris (usagé) à orange (haute qualité) en passant par vert (standard), bleu (spécialisé) et violet (supérieur). Votre équipement comporte trois types d’armes (principale, secondaire et arme de poing). Choisissez-en avec des attributs différents qui nécessiteront des munitions variées. Un fusil d’assaut et un fusil de sniper forment une bonne combinaison.

Tom Clancy's The Division‚Ñ¢_20160321224038

Le matériel peut être récupéré sur certaines de vos victimes et dans des coffres disséminés dans la ville. Vérifiez régulièrement votre inventaire afin de vous équiper des meilleures armes à votre disposition. Et pour obtenir des bonus, pensez à y installer des mods, souvent interchangeables entre les différentes classes d’armes.

Les armes dont vous ne vous servez pas peuvent être démantelées ou revendues à des marchands que vous trouverez dans votre base d’opérations ou dans des planques. Evidemment, le stock de ces vendeurs évolue en permanence en fonction de votre propre évolution. Accordez-vous régulièrement une séance shopping afin d’être en possession des meilleures classes d’armes disponibles. Sachez que vous avez également la possibilité de construire votre propre matériel via un poste de fabrication situé sur votre base (devant le marchand d'armes).

5Activez des missions secondaires

La grosse différence de “level” requis entre chaque mission principale vous obligera à réaliser de nombreuses missions secondaires. Ces dernières sont déblocables en consultant les panneaux d’information ou en discutant avec les officiers qui réalisent des rapports de situation, tous deux situés dans chacune de vos planques.

Ces missions secondaires vous permettront de gagner des XP (points d'expérience) et d’améliorer votre base — et donc vos compétences. Ne faites pas l’impasse dessus, même si elles vous paraissent parfois répétitives. Prenez votre temps et explorez les maps des différents quartiers, sinon vous risquez de vous retrouver bloqué dans des missions principales trop dures pour vous.

6Rejouez des missions principales

Si vous êtes pressé et que les sauvetages d’otages vous saoulent, le meilleur moyen d’obtenir des XP rapidement est de rejouer les missions principales à une difficulté supérieure. Cela vous permettra également de récolter de l’argent et des équipements de meilleure qualité.

Tom Clancy's The Division‚Ñ¢_20160314191141

7Ne suivez pas aveuglement le GPS

Lorsque vous sélectionnez une mission à faire ou un point où vous souhaitez vous rendre sur la carte, le GPS de The Division vous proposera automatiquement un itinéraire. Mais attention : en plus d'être rarement le plus court, ce chemin aura souvent une fâcheuse tendance à vous précipiter dans la gueule de rebelles. Fiez-vous plutôt à votre carte et votre instinct, et activez régulièrement la compétence “Pulsation” si vous avez fait le choix (recommandé) de l’équiper.

8N’oubliez pas vos récompenses

A l’issue de certaines missions de sauvetage comme la libération d’otages, des coffres de récompenses apparaîtront. N’oubliez pas de fouiller la zone avant de partir !

9Lancez des grenades

Hormis vos trois armes, vous avez la possibilité de lancer diverses grenades que vous aurez préalablement récupérées sur vos victimes ou dans des coffres. Seul point noir au tableau, leur utilisation n’est pas forcément pratique ni intuitive. Il faut d’abord sélectionner le type de grenade que vous souhaitez balancer avec la flèche de gauche du pad puis, à chaque lancer, appuyer presque quasi simultanément sur cette même flèche puis sur R2 (sur PS4) ou RT (sur Xbox One).

10Ne vous précipitez pas dans la "Dark Zone"

Une des grandes réussites de The Division est de proposer deux jeux en un. D’un côté, des missions à réaliser (préférentiellement en coop) dans des quartiers de New York que vous débloquerez progressivement ; de l’autre, une zone de quasi non-droit baptisée "Dark Zone" dans laquelle le joueur est invité à extraire des équipements et objets plus précieux mais contaminés, abandonnés à la suite de l’évacuation militaire. Votre objectif est donc de voler des pillards mais également d'autres joueurs ayant déjà un butin. Même si vous jouez en multi, vos équipiers pourront vous dépouiller de votre équipement si vous perdez (temporairement) la vie.

Tom Clancy's The Division‚Ñ¢_20160321224235

Vous voilà prévenu, la "Dark Zone" n’est pas conseillée aux noobs. Prenez le temps de vous familiariser avec les logiques de gameplay et d’acquérir un level suffisant avant de vous y aventurer. Le mieux étant d’atteindre le “level” maximum hors de la "DZ" (30) avant de vous y plonger. Vous aurez alors toutes les compétences requises pour acquérir des points XP propres à la "DZ" (dont le niveau max est 99). Il aura suffi de six jours à un joueur pour atteindre les deux levels maximum. Challenge accepté ?

 

A lire aussi