On regarde quoi comme séries en janvier ?

Si votre résolution pour cette nouvelle année est de passer encore plus de temps à binger des séries, vous allez adorer 2016. Après un mois de décembre plutôt morne, janvier démarre en trombe et ce sont douze nouvelles séries que Pop Up' a sélectionnées pour vous. Le plus dur sera de choisir...

"Sherlock : The Abominable Bride" (le 1er janvier sur BBC One)

Sept épisodes en cinq ans et demi. Dire que Sherlock sait se faire attendre est un doux euphémisme. Pour patienter avant la diffusion de la quatrième saison de cette géniale série britannique (dont le tournage n'a pas encore débuté...) qui a révélé le flamboyant Benedict Cumberbatch (le futur Doctor Strange), la BBC nous offre un traditionnel épisode de Noël. L'occasion de suivre dans une nouvelle enquête Sherlock Holmes et son souffre-douleur préféré, le docteur Watson, propulsés dans le passé, en pleine période victorienne. Pas la peine d'en dire plus, on sait déjà que cet épisode sera grandiose. La plus belle manière de débuter l'année.

"American Crime" S2 (le 6 janvier sur ABC)

La première (bouleversante) saison d'American Crime plongeait le spectateur dans l'intimité de familles américaines, liées par un fait divers ordinaire : le meurtre d'un jeune Blanc, que la police suspecte d'avoir été commis par un membre d'un gang de Latinos, puis par un Noir toxico. Un crime prétexte qui permettait à son créateur, John Ridley, d'aborder le thème de la fracture raciale, si prégnant aux Etats-Unis, en nous confrontant à nos stéréotypes. La deuxième saison de cette série anthologique promet une nouvelle incursion dans un fait divers banal et glauque, le viol d'un jeune étudiant vu au travers du prisme de sa mère qui se démène pour faire avancer l'enquête. On retrouve avec délice Felicity Huffman et Timothy Hutton dans de nouveaux rôles, mais également Lily Taylor (Six Feet Under) dans le rôle de la mère. 

"False Flag" (le 7 janvier sur Canal+)

False Flag - A partir du 7 janvier sur CANAL+

C'est auréolé du Prix du public de la meilleure série (ex æquo avec Olive Kitteridge) reçu au dernier festival Séries Mania que débarque enfin sur nos écrans français le thriller d'espionnage False Flag (Shkufim en VO). L'histoire de cinq Israéliens accusés d'être des agents du Mossad responsables de l’enlèvement du ministre de la Défense iranien. Co-créée par Amit Cohen, un ancien journaliste et ex-membre des forces spéciales israéliennes, la série excelle dans sa représentation des services d'espionnage modernes, tout en renouvelant les codes du genre. 

Les huit épisodes de 52 minutes sont à découvrir sur Canal+ ou, à partir du 29 janvier, en DVD. La série a par ailleurs déjà été achetée pour bénéficier d'un remake américain comme deux autres célèbres séries israéliennes, Be Tipul, devenue En Analyse en VF et surtout Hatufim, plus connue sous le titre Homeland dans le monde entier.

"Angel from Hell" (le 7 janvier sur CBS)

Sur le papier, cette histoire d'ange gardien peut sembler extrêmement boring. Mais voilà, Amy est incarnée par l'hilarante Jane Lynch (GleeThe L Word). Donc forcément, on va adorer cette tutrice un poil envahissante, qui adore mettre dans l'embarras Allison (Maggie Lawson vue dans Psych), la jeune femme dont elle est en charge. La nouvelle comédie de la rentrée ?

"Deutschland 83"  (le 11 janvier sur Canal+)


Encore une série récompensée à Séries Mania 2015 (Prix du jury des blogueurs) que l'on va découvrir sur Canal+. Deutschland 83 nous plonge donc, comme son nom l'indique, en Allemagne en 1983. En pleine guerre froide, Martin Rauch, 24 ans, un jeune soldat est-allemand, est recruté par la Stasi pour infiltrer une base militaire à l'Ouest et collecter des informations confidentielles sur les stratégies militaires de l'ennemi. Mais Martin découvre surtout un mode de vie beaucoup plus libre de l'autre côté du Mur. Drôle, touchante, la série permet d'aborder avec une légèreté apparente une situation historique inédite qui aurait pu déboucher sur une troisième guerre mondiale. Et sa bande originale est un pur régal (New Order, David Bowie, Nena, Peter Schilling, Eurythmics, etc.). 

"Colony" (le 14 janvier sur USA)

On n'attendait plus grand-chose de la chaîne câblée américaine USA, jusqu'à ce qu'elle diffuse l'été dernier Mr. Robot, une des meilleures séries de l'année 2015. Du coup, on vous suggère de garder un œil sur son dernier rejeton, Colony. Imaginez Los Angeles coupée en deux par un mur façon Berlin pendant la guerre froide et occupé par de mystérieux envahisseurs. Collaborer avec l'ennemi ou résister, telle est la question que se posent les parents Bowman, incarnés par Josh Holloway (Lost) et Sarah Wayne Callies (The Walking Dead, Prison Break), qui veulent retrouver coûte que coûte un de leurs fils disparu.

Avec Colony, Carlton Cuse (Lost) imagine une série plus proche de Fear The Walking Dead que de V ou d'Independance Day. Espérons toutefois qu'elle soit moins soporifique que le prequel de la série phare d'AMC.

"Billions" (le 17 janvier sur Showtime)

Alors que Claire Danes porte désormais sur ses frêles épaules Homeland, Damian Lewis revient sur la chaîne américaine Showtime dans une nouvelle série. Une plongée dans le monde de la finance où notre roux préféré incarnera un très riche gestionnaire de fonds aux prises avec le procureur de l'Etat de New York, interprété par Paul Giamatti (John Adams, Le Monde de Barney). Si vous êtes plus fan de Damian Lewis que des dollars, l'acteur incarne également le roi Henry VIII dans Wolf Hall, une mini-série britannique, ambiance Les Tudors, que Arte diffusera à partir du 21 janvier.

"Legends of Tomorrow" (le 21 janvier sur CW)

Les super-héros ne sont pas oubliés en ce début d'année. Alors que l'on attend toujours une date de diffusion pour Iron Fist, la troisième série issue de la collaboration entre Marvel et Netflix, la chaîne CW dégaine Legends of Tomorrow. Issue de l'univers de DC Comics, la série rassemble des personnages issus de séries Arrow et Flash, réunis afin de sauver le monde du super-vilain Vandal Savage. Dans un ton résolument plus léger que Daredevil et Jessica Jones, Legends of Tomorrow devrait plaire aux fans de X-Men et des Avengers.

"Baskets" (le 21 janvier sur FX)

Si l'on vous dit que Baskets est une série imaginée par Louis C.K. (Louis) dans laquelle Zach Galifianakis (Very Bad Trip) incarne Chip Baskets, un apprenti clown triste qui rentre aux Etats-Unis après avoir suivi une formation en France, vous pouffez déjà ? On vous comprend. Et si on vous dit que c'est le comédien de stand-up Louie Anderson qui incarne la mère de Chip ? Sur le papier, ça sent le génie (si vous êtes déjà fan des zigotos, évidemment). Dans la réalité, on croise très fort les doigts.

"Mad Dogs US" (le 22 janvier sur Amazon)

Un groupe d’amis quarantenaires se rend au Belize pour célébrer le départ en retraite d’un de leurs anciens camarades qui a fait fortune. Dans ce cadre idyllique, ces retrouvailles se transforment rapidement en cauchemar. Mad Dogs US est le remake de la série britannique éponyme, déjà diffusée sur Canal+. Avec aux manettes Shawn Ryan (The Shield) et Cris Cole (le créateur de la version originale), on prendra plaisir à retrouver des bouilles connues comme Steve Zahn (Treme), Romany Malco (Weeds), Michael Imperioli (Les Soprano) et Ben Chaplin (qui reprend son rôle déjà tenu dans Mad Dogs).

"X-Files" (le 24 janvier sur Fox)

Treize ans après son arrêt, la mythique série X-Files revient sur nos écrans, avec le couple de héros le plus culte des années 1990, Mulder (David Duchovny) et Scully (Gillian Anderson). Les fans qui ont enduré 202 épisodes de tension sexuelle entre nos deux agents du FBI trépignent à l'idée de découvrir ce qu'il est advenu de nos héros d'antan, de savoir si l'homme à la cigarette est toujours aussi méchant et si la vérité est toujours ailleurs. Les autres, pauvres âmes égarées (ou simplement trop jeunes) se consoleront en se disant qu'ils vont enfin découvrir ce que sont ces dossiers classés X dont tout le monde parle. Seul vrai problème, cette dixième saison ne comporte que six épisodes. Pas sûr que ça suffise pour répondre à toutes ces questions.

"Outsiders" (le 26 janvier sur WGN)

C'est sûrement la série la plus intrigante de notre sélection. Outsiders (rien à voir avec le film de Francis Ford Coppola) raconte les déboires d'un clan familial, à mi-chemin entre Mad Max et Sons of Anarchy, qui se bat pour ne pas se faire expulser des Appalaches où ils vivent reclus. Bienvenue dans l'Amérique profonde. Le trailer est suffisamment mystérieux et angoissant pour donner envie de regarder le pilote.

A lire aussi