22 Nov

Ludikénergie : la petite entreprise bretonne fait du vélo pour parler énergie et développement durable

Sans titre

Installée au Rheu, près de Rennes, Ludikérnergie est une agence d’animation et de communication spécialisée sur les thématiques du développement durable. Son credo : le jeu, et plus particulièrement, le vélo qu’elle utilise pour sensibiliser le public aux enjeux liés aux énergies renouvelables. Pour atteindre cet objectif, elle intervient auprès de collectivités, d’association ou d’entreprises à qui elle propose toute une série d’animations originales et ludiques.

Des jeux

« Question pour un lampion« , « Le sprint« , « Le challenge » ou bien encore « La course des watters ». « C’est notre animation phare, précise Candice Petitclair, responsable de la communication, la première qu’on ait créée. Le principe est simple. Deux personnes s’affrontent sur deux vélos fitness et voient sur un écran ce qu’ils produisent en énergie en pédalant. Juste après, on leur propose un petit jeu où on fait un lien direct entre la course qu’ils viennent de faire, l’énergie qu’ils viennent de produire et ce qu’ils auraient pu alimenter. Cela permet de faire comprendre quels sont les appareils du quotidien qui consomment le plus et d’inciter les participants à adopter les bons gestes au quotidien ».

 

Vélo Jukebox

Le pédalage régulier à vélo produit une énergie de près de 40 watts, ce qui correspond à l’alimentation d’une box internet ou d’un petit ordinateur. Avec deux vélos, on peut alimenter une télévision.

Des activités 100% énergie humaine

À la force du mollet, c’est le public qui alimente en électricité la projection d’un film sur un écran de cinéma, la sonorisation d’un concert, un juke-box, des jeux-vidéo. « Notre objectif n’est pas de faire croire que le vélo est la solution à tout, mais de montrer qu’on peut produire de l’énergie autrement qu’avec de l’énergie fossile ou du nucléaire et à partir de là lancer la discussion. Ainsi, en fonction du type d’événement qu’on nous a commandé, on peut parler mobilité, énergie renouvelable, gaz à effet de serre, etc ».

 

Vélociné04

Un rayonnement international

Ainsi, depuis sa création en 2012, Ludikénergie intervient dans toute la France, et hors de nos frontières. Pour la troisième fois consécutive, la petite entreprise bretonne peut s’enorgueillir d’avoir participé aux trois dernières grandes conférences sur le Climat, les COP 21, 22 et 23. En 2015 au Bourget, sur le stand de la WWF, en 2016 à Marrakech, où elle a déployé « la plus grande installation de vélos producteurs d’énergie jamais réalisée », et plus récemment à Bonn, invitée par le Ministère de la transition Écologique et Solidaire pour faire vivre aux participants l’expérience Blueturn  : « la terre comme vous ne l’avez jamais vue, depuis l’espace ».