La météo vue de l'espace, grâce à la NASA... Images étonnantes !

La NASA observe la Terre depuis l'espace, grâce à ses formidables satellites. Et certaines images révèlent des choses étonnantes. Comme ceci...

Qu'est-ce donc que ces traînées blanches au sud des îles ? Des nuages ? Non, impossible. On ne peut pas les confondre avec ceux qui se situent sur la gauche du cliché (de teinte beaucoup plus blanche). De la fumée ? Cela aurait pu, or ce n'est pas le cas sinon elle masquerait en partie les îles...

Cette image satellite a été prise le 15 juin dernier au dessus des îles Canaries. Ce jour là, le temps était très clair et la mer semblait assez calme. L'eau de l'océan apparaît de couleur argentée ou légèrement laiteuse, notamment au nord des îles Canaries. Cette couleur proviendrait de la réflexion du soleil sur la mer. En fait, le vent ce jour-là était orienté au secteur nord-est. Or, ce vent rencontre un obstacle: l'île. C'est pourquoi l'on retrouve ces traînées blanches à la surface de l'eau plutôt au sud ouest de chacune de ces belles îles. On sait très bien qu'à l'abris du vent, la mer est toujours plus calme.

Sur le site de la NASA, on peut même lire ceci: "volcanic islands create a sort of wind shadow". "Wind shadow" que l'on peut traduire par "l'ombre du vent"... Je trouve cette expression très jolie et cela me rappelle d'ailleurs le titre d'un roman (que je n'ai pas encore lu...) de l'espagnol Carlos Ruis Zafon: "L'ombre du vent"... Certes, en météo l'expression n'est pas correcte, mais elle n'en reste pas moins poétique.

Autrement dit, derrière les îles, le courant d'air est stoppé, puis redirigé aléatoirement ensuite. La hauteur des vagues et la réflexion de la lumières sur celles-ci créent donc ces "serpents" blancs que l'on voit à la surface de l'eau au sud des îles Canaries. Étonnant, non ?

Mousson en Inde

Autre image. Cette fois-ci, elle a été prise, toujours par les satellites de la NASA, au dessus de l'Inde, plus précisément entre la frontière Népalaise et Indienne:

En Inde, la mousson a débuté cette année assez tôt (deux semaines d'avance environ sur le calendrier).

Rappel: la "mousson" est un régime de vents et de fortes précipitations qui se produit durant la période estivale. Elle ne touche pas seulement l'Inde mais de manière plus générale toute l'Asie du sud-est. D'où vient le mot "mousson" ? Peut-être de l'arabe "mawsim" qui signifierait "saison". Mais "mousson" pourrait aussi provenir du vietnamien "mua xuân" qui signifie "printemps"... Quoiqu'il en soit, ce phénomène se produit chaque année. Au mois de juin, l'air est déjà très chaud au niveau du continent indien, cet air chaud s'élève en altitude et est remplacé progressivement (grâce aux vents qui viennent de la mer) par de l'air plus frais et surtout surchargé d'humidité. En arrivant sur le continent, la masse humide provoque d'intenses précipitations, renforcées d'autant plus qu'elles se trouvent bloquées par l'Himalaya.

Conséquences de la mousson actuelle: de très sérieux dégâts matériels, nombreuses pertes humaines (au moins 600 morts selon un dernier bilan). On note aussi de nombreux glissements de terrains, des routes coupées, des maisons emportées, et des dizaines de milliers de personnes déplacées, au moins.

L'image satellite ci-dessus date du 21 juin. Elle est donc toute récente. Elle a d'ailleurs été exagérément colorée afin de pouvoir distinguer l'eau de la terre.

L'eau est évidemment représentée en bleu, en verre il s'agit de la terre ou plus généralement de la végétation, les nuages en bas à gauche de l'image sont de couleur blanche/bleu clair. Quant à la neige et au glacier de l'Himalaya, ils sont colorés en bleu ciel ou cyan.

Sur l'image satellite on devine deux traits bleus épais. Il s'agit du débordement du fleuve bien connu, le Gange ainsi que de la rivière trans-frontalière, la Karnali.

Si l'on compare l'image satellite prise le 21 juin dernier à celle du 30 mai, y'a pas photo !

Les pluies ont été très abondantes sur l'Himalaya, si bien qu'entre le 14 et le 21 juin, il est tombé plus de 200 mm sur le centre du Népal, et au moins 300 mm sur le nord de l'Inde (la moitié de ce qui tombe en une année à Paris) comme l'indique la carte ci-dessous:

La force du courant emporte tout sur son passage... y compris des immeubles, comme le montre cette image d'une vidéo prise par CNN:

Pour voir la vidéo complète, copiez et collez le lien ci-dessous:

http://edition.cnn.com/video/data/2.0/video/world/2013/06/18/cabrera-india-monsoon-rains-sweep-home-away.cnn.html

Smoke on the Water...

Cette fois-ci ce n'est pas Deep Purple qui le dit mais Singapour. Depuis plusieurs jours, d'importants incendies (probablement liés à la culture sur brûlis) ont lieu sur l'île de Sumatra. L'image satellite de la NASA ci-dessus est imparable.

Poussé par les vents d'ouest, ces fumées arrivent jusqu'à Singapour. La qualité de l'air est devenue exécrable, et la visibilité...exécrable aussi !

Reportage complet (en anglais) ci-dessous:

http://www.voanews.com/content/singapore-haze-soars-to-hazardous-levels-threatens-ties-with-indonesia/1685510.html

A lire aussi