Les vins européens de qualité ne sont pas tous Français !

Paulo

Lorsqu'on parle de vignobles européens, on pense toujours à la France, l'Italie ou l'Espagne. On oublie que l'on cultive la vigne et que l'on produit du vin dans d'autres pays en Europe, et ce depuis de nombreux siècles.

J'aimerais mettre un peu en lumière deux de ces pays : la Moldavie et le Portugal.

La Moldavie 

Petite république de 4 millions d'habitants située entre la Roumanie et l'Ukraine. La tradition viticole y est très ancienne puisqu'elle existait déjà au 1er siècle avant J.C. lorsque les grecs y introduisirent leurs cépages et leurs pratiques culturales. Dans la période récente les vignobles vont être détruits par les deux guerres mondiales et par les mesures de lutte contre l'alcoolisme imposées par l'URSS dans les années 80. La viticulture renaît après 1990 pour arriver aujourd'hui à une superficie totale de 147.000 hectares.

Les principales régions productrices se situent à Balti, dans le nord, à Codru, au centre, à Purkari au sud-est et à Cahul au sud.

Les vins blancs, tranquilles ou effervescents, représentent 70 % de la production et sont issus de cépages locaux comme le Rkatsitchi ou le Feteaska alba, mais également d'Aligoté, Sauvignon et Chardonnay.

Les vins rouges sont élaborés à partir des cépages Cabernet-sauvignon, Merlot, Pinot Noir, Syrah et Purcari noir et rouge.

La Moldavie est devenue le 9ème pays exportateur de vins au monde, mais l'avenir n'est pas encourageant car les superficies plantées diminuent par manque d'investissement et d'aides financières. Beaucoup se reconvertissent dans d'autres cultures agricoles plus rentables.

Pour découvrir tous les vins produits en Moldavie il faut se rendre dans le pays et visiter la cave de Cricova qui se trouve à 15 kms de Chisirau, dans le centre. C'est une cave souterraine, creusée dans la roche, avec plus de 60 kms de galeries, elle est d'ailleurs réputée être la plus grande cave à vin du monde.

Le Portugal 

La viticulture au Portugal date de l'Antiquité. Avec ses 250.000 hectares il se place au 8ème rang mondial et au 4ème européen derrière la France, l'Italie et l’Espagne. Le Portugal est surtout connu pour la production de son « mythique » vin de Porto dont le vignoble est situé au nord-est du pays sur les coteaux de la vallée du Douro (fleuve qui prend sa source en Espagne et se jette dans l'océan Atlantique après la ville de Porto).

On pense toujours que c'est la France qui a créé l'AOC, pourtant la première appellation d'Origine (DOC au Portugal) est celle du Porto et date de 1756 à l'initiative du Marquis de Pombal. Il ne s'agissait, à l'époque, que d'une délimitation géographique des vignes pouvant produire le vin de Porto.

Nous devons la réputation et la diffusion du Porto dans le monde aux négociants anglais du 17ème siècle. A cette époque, l'Angleterre et la France étant en guerre, les ports français étaient inaccessibles à la marine marchande anglaise. Les anglais se sont ainsi approvisionnés en vin au Portugal et à Madère.

Le vignoble du Douro est-il le seul au Portugal ?

Bien sûr que non. D'autres régions viticoles se sont développées et méritent d'être citées. Dans la moitié nord du pays, en dehors du Douro, il y a les régions de Dao, Bairrada et Minho (où est produit le fameux vin blanc Vinho Verde). Au sud-ouest : Ribatejo et Setubal, à l'extrême sud : Algarve.

Il existe une région qui occupe une bonne partie de la moitié sud du pays : l'Alentejo. Cette région est beaucoup plus connue pour sa production de liège (rappelons que le Portugal fournit la moitié de la demande mondiale en bouchons de liège). Le vignoble dans l'Alentejo est actuellement en plein essor avec 20.000 hectares en production. On y trouve des vins blancs et rouges en Vinho Regional (l'équivalent de nos vins de pays) et en DOC.

J'ai eu récemment l'occasion, en famille, de déguster trois vins de cette région :

  • Un blanc 2013 « Adega de Borba » en DOC Alentejo :

En accompagnement d'un tartare de saumon, l'accord fut réussi. Les arômes d'agrumes bien soutenus par l'assaisonnement, l'acidité du vin en contraste avec le gras du saumon et le gras du vin en harmonie avec la rondeur du poisson.

  • Un rouge 2013 « Monte Velho » en Vinho Regional Alentejano :

En accompagnement de diots et polenta (spécialité savoyarde). On aurait pu craindre, à priori un durcissement des tanins du vin, ce ne fut pas le cas, la saucisse et la semoule ont rehaussé la rondeur du vin.

  • Un rouge 2013 « Tapada de Villar » en DOC Alentejo :

En accompagnement de bouchées à la reine. Là encore la souplesse du vin s'est fort bien adaptée à la viande de veau et la sauce un peu citronnée mettait en valeur les arômes du vin.

Les cépages de ces trois vins :

Pour le blanc : Arinto, Fernao Pires, Roupeiro et Alvannho

Pour le Monte Velho : Aragonez, Trincadeira, Touriga nacional et Syrah

Pour le Tapada de Villar : Aragonez, Touriga nacional, Trincadeira et Alicante Bouschet

l'Alentejo

l'Alentejo

Très belle découverte, cette région produit vraiment des vins de qualité qui méritent qu'on s'y intéresse et de plus à des prix très abordables (moins de 8 € la bouteille). Il est possible d'acheter ces vins en région parisienne notamment, dans plusieurs magasins à l'enseigne « A Feira de Portugal », ou en ligne sur le site « PortugalVineyards.com ».

Dans mon prochain article, j’évoquerai un autre vignoble européen, celui de Hongrie. Car la qualité des vins produits dans ce pays mérite également d’être soulignée...

Articles similaires: