Mini plaidoyer pour les hommes de moins d'1 mètre 70

 

J'aime bien Bernard Maris.
Il a de l'esprit.
Chaque semaine, dans « On n'arrête pas l'éco » sur France Inter, il fait le portrait en creux d'une personnalité du monde économique. C'est souvent savoureux.
Cette semaine, dans « On n'arrête pas l'éco », il a fait le portrait en creux d'Arnaud Lagardère. C'était plutôt bien, à un détail près qui m'a laissée légèrement amère.

 

J'aime pas trop Arnaud Lagardère.
Il n'a pas beaucoup d'esprit.
Chaque semaine, on le voit surtout dans la presse people et sur Youtube en train de rouler des pelles à son amie Jade Foret. C'est un peu vulgaire. C'est surtout inquiétant de voir un grand dirigeant faire usage des médias (qu'il possède en large partie) pour convaincre que c'est du sérieux avec sa copine plutôt que pour annoncer de sérieuses mesures pour son groupe.

Pour Bernard Maris, le problème est bien là, oui. Sauf que par deux fois au moins lors de sa chronique, il a aussi jugé nécessaire de rappeler, ricanement ironique à peine retenu, que l'autre problème d'Arnaud Lagardère, c'est qu'il est petit. « 30 centimètres de moins » que sa girlfriend.

 

Quel rapport, Mon Cher Bernard, avec la choucroute ? Pourquoi c'est embêtant qu'un homme soit de petite taille, et pourquoi cela semble encore plus risible quand sa conjointe est grande ? Qu'y a-t-il de si ridicule là-dedans ? Quelle conception du masculin se cache dans cette gausserie admise envers les hommes qui ne font pas 1,80 mètres à la toise ? Faut-il qu'un homme, un vrai, soit haut et large d'épaules ? Faut-il qu'il puisse dominer sa compagne du regard pour être pris au sérieux ? Pourquoi c'est si bizarre, voire si drôle, qu'un homme soit plus petit que sa femme ? Qu'est-ce qui se joue entre mecs avec toutes ces histoires de centimètres, hummm?

 

Défendre la dignité d'Arnaud Lagardère est périlleux, ce n'est d'ailleurs pas mon objet. Il s'agit juste de dire, en passant, que ce n'est pas très intéressant ni très glorieux de se livrer à l'interminable concours de gabarit que se livrent les mâles entre eux.
Maris vaut sûrement mieux qu'une blague de caserne sur la taille du truc de machin-chouette. Bref, je préfère quand il parle d'économie que de talonnettes.

 

Marie Donzel 

 

 

Publié par Marie Donzel / Catégories : Actu

A lire aussi