La vérité sur les fonctionnaires et les enseignants


Café Pédagogique contre café du commerce.

Dans le mensuel du toujours impeccable Café Pédagogique, un article très intéressant bât en brèche un certain nombre d’idées reçues sur les fonctionnaires et les enseignants.

De manière très simple, tableaux à l’appui, le Café détaille un rapport dont nous avons déjà parlé (ici) et peu sujet à caution puisqu’il émane du Centre d’Analyse Stratégique, sous la tutelle du Premier Ministre. Bizarrement, celui-ci n’a pas communiqué sur ce rapport…

« Le tableau de bord de l’emploi public », c’est lui dont il s’agit, sert à situer la France par rapport aux autres pays de l’OCDE et accessoirement se révèle très utile pour contrer les habituels propos de café du commerce (je dois pas être le seul à les entendre au comptoir le matin).

df

« Pffff, y a beaucoup plus de fonctionnaires en France qu’ailleurs ! »

FAUX. La France est dans la partie supérieure de l’étude certes, mais moins chargée en emplois publics que le Canada ou les pays scandinaves si souvent cités en exemple par nos hommes politiques.

df

« Ils nous coûtent un max, ces fonctionnaires ! »

FAUX. Bien qu’il y ait un peu plus d’emplois publics en France que la moyenne, ils ne coûtent pas plus à la société qu’ailleurs. La raison est simple : les fonctionnaires français sont moins payés que dans les autres pays.

df

« T’façon, y a bien trop d’enseignants ! »

FAUX. La France figure dans le dernier tiers des pays de l’OCDE. Pire, tous les pays augmentent leur nombre d’enseignants, sauf la France, malgré un taux de natalité des plus hauts… La France régresse même, seul le Canada est derrière au nombre de postes pour 100 élèves.

df

« Les instits ont encore moins à se plaindre que les autres ! »

FAUX. C’est précisément en primaire que la France est à la traîne : 5 enseignants pour 100 élèves (entre 6 et 10 ailleurs).

df

« Avec leur salaire ils gueulent encore ! »

VRAI. Par rapport aux richesses du pays, le salaire des enseignants français est parmi les plus faibles (presque deux fois plus faible que les allemands).

df

Score final : Café Pédagogique 5 – café du commerce 0.

Demain matin, vous saurez quoi répondre aux idées reçues et autres clichés lâchés devant le zinc. Non non, ne me remerciez pas.

df

Post scriptum : vous trouverez une analyse intéressante de ce rapport plus spécialement consacrée au volet éducation sur blog de prof.

df

Post scriptum 2 : ça n’a rien à voir, mais je ne résiste pas à l’envie de vous renvoyer à cet article édifiant du Canard Enchaîné de mercredi dernier (9 mars) : « Sors d’ici, Jean Moulin ! », où comment une école doit céder sa place à un supermarché… (j'attire votre attention sur l'hypocrisie du versant pseudo-pédagogique du projet, et  vous recommande particulièrement le cynisme de la dircom d’Auchan !). Allez, bonne lecture !

df


A lire aussi