[JOUR J +37] Kieffer est de retour

Jeudi 13 juillet. La matinée a été particulièrement éprouvante. On a reçu une averse de bombes de mortier suivie d’une attaque sur notre droite. La fusillade a duré plus d’une heure, mais les Allemands n’apparaissent toujours pas devant nous. Comme d’habitude quoi! Que cette guerre est usante pour les nerfs!

Mais depuis le début de l'après-midi on a le coeur léger. On vient d'apprendre que Kieffer est de nouveau en Normandie!

Depuis le 8 juin, on avait perdu notre chef. Le pacha avait dû être évacué du front et rapatrié en Angleterre pour y être soigné. Une des blessures, celle à la cuisse, s'était sérieusement aggravée et une amputation menaçait alors Kieffer.

La convalescence dans les hôpitaux anglais a été longue, mais terriblement efficace. Pendant toute cette période, on n’a pas arrêté d’échanger avec lui par courrier. Avec Lofi et les autres officiers on l’a tenu au courant des événements depuis son départ et tenu informé de notre moral. Bon par moment ça n’allait pas très fort, mais on lui disait pas toujours.

L’essentiel maintenant c’est qu’il soit à nouveau parmi nous pour continuer ensemble cette aventure ! On nous dit qu’on ne le verra pas avant quelques jours, il doit se rendre à Bayeux pour des formalités et pour rencontrer les résistants du département et ceux de Caen qui vient d'être libérés. Mais on l’attend de pied ferme.

On espère tous qu’il sera demain avec nous pour célébrer notre fête nationale comme il se doit !

A lire aussi