François Hollande est-il vraiment mitterrandien ?

François Hollande s'adresse à la communauté française de San Francisco (Etats-Unis), le 12 février 2014. (ALAIN JOCARD / AFP)

C’est “LE” sujet de “Séguéla is dead”, notre émission  mensuelle de décryptage de la communication politique. Après avoir reçu Jacques Séguéla himself, nous accueillons cette fois-ci Robert Zarader (Président d’Equancy & Co, ami de longue date de François Hollande) et Jean-Daniel Levy (Directeur du département Opinion d’Harris Interactive). Lors de cette nouvelle émission animée par Gaëlle Copienne, en compagnie des “Tontons Flingueurs”, Jean-Philippe Daniel et Antoine Dubuquoy, nous revenons sur le “cas” Hollande avec nos invités, présents en studio.

Sur François Hollande, ils ont dit :

Jean-Daniel Levy (Harris Interactive)

« On est face à une forme de mystère François Hollande aujourd’hui qui crée cette forme d’absence de popularité ».

« Aucun moment les Français ont considéré qu’il y a eu un tournant de la part de François Hollande à la suite sa conférence de presse. C’est ce qui a été perçu de la part des observateurs, c’est ce qui a été analysé par un certain nombre de personnes qui se sentent autorisées à pouvoir commenter les décisions et les prises de paroles de la part du Président de la République, mais à aucun moment il n’y a eu la perception en France qu’il y a eu un tournant de la part du Président de la République (…) C’est un débat qu’on est en train de créer, qui est un débat ex nihilo ».

Robert Zarader (Président d’Equancy & Co)

 « François Mitterrand, comme pour le coup Nicolas Sarkozy, ce sont des gens qui ont le goût de la conquête du pouvoir, le goût des jeux, des tactiques. De façons très, très différentes, Sarkozy en faisant du marketing (…) et Mitterrand étant beaucoup plus dans un registre politique, tactique. Mais je crois que François Hollande a un rapport différent. Non pas qu’il n’ait pas, lui aussi, le goût du combat politique –c’est pas du tout ça – mais je crois qu’il était dans l’optique de « faire le job ». C’est à dire de faire le métier de Président ».

« De manière paradoxale, François Hollande vit beaucoup plus de choses qu’on avait prédites à François Mitterrand. C’est à dire en particulier sur l’hystérisation, sur la dureté de la droite et des droites extrêmes ».

Découvrez l’intégralité de notre émission :  ICI

Anne-Claire Ruel

Coup de cœur, coup de gueule, coup de poing, n’hésitez plus : venez débattre et tweeter. Cette page est aussi la vôtre vous vous en doutez. Pour "Fais pas com’ Papa", un seul hashtag : #FPCP et une seule page Facebook : Fais pas com' papa. Pour « Séguéla is DEAD », le voici : #SID. Et nous avons une page Facebook aussi : Séguéla is DEAD

On vous attend !

 

 

Related Posts: