Une histoire made in Taïwan

seediq-baleUne bande-dessinée peut-elle provoquer une prise de conscience de tout un pays ? Changer les livres d'histoire, réconcilier une jeunesse avec son passé ? C'est ce qui s'est passé à Taiwan avec la BD de Row-Long Chiu : "Seediq Bale, les guerriers de l'arc-en-ciel".

Ce livre raconte un épisode de l'occupation de Taiwan par les japonais : la révolte de Wushe. En 1930, le Japon occupe Taiwan depuis 35 ans. Les terres sur lesquels vivent les Seediq (l'un des 14 groupes aborigènes) ont été déclarées "exploitations forestières". Les Seediq n'ont plus le droit de chasser, de cultiver, ils sont exploités à coups de bâtons par les japonais pour construire le village d'occupation de Wushe. Refuser d’obéir  c'est la mort assurée.

Après des années d'oppression, Ruda Mouna, le chef charismatique des Seediq prend la tête d'une rébellion  En octobre 1930, il réussit à rassembler les tribus des alentours et profite d'une fête sportive organisée par les militaires japonais pour massacrer ces derniers. Après des semaines de guérilla, l'armée finit par faire appel à son aviation et aux armes chimiques pour annihiler les Seediq. Cet échec fut pourtant considéré comme une victoire par les aborigènes : ils avaient retrouvé leur honneur, qu'ils emportaient avec eux dans la mort.

seediq2

"Seediq Bale, les guerriers de l'arc-en-ciel" - éditions Akata

La révolte de Wushe a été utilisé dès la fin de la 2ème guerre mondiale comme outil de propagande par le gouvernement nationaliste de Taïwan. Mais Row-Long Chiu (48 ans) est le premier à avoir effectué un travail encyclopédique sur la question. Il est LE spécialiste des Seediq et le premier à raconter leur histoire sous une forme qui a touché le jeune public taïwanais. Lors de sa publication en 1990, Seediq Bale provoque un engouement pour les tribus des montagnes de l'ile. Des cours de langue Seediq sont même instaurés à l'Université. En 2011, la BD est rééditée au moment où sortent deux films tirés de ce livre. Plus gros succès du box-office taïwanais depuis des années. La bande-annonce :

La BD arrive aujourd'hui en France pour la première fois. Avec beaucoup de finesse et d'exhaustivité, l'auteur raconte le style de vie ancestral des Seediq, leur traditions et leur rites : par exemple, un Seediq devient un homme le jour où il a coupé la tête d'un ennemi, le suicide est considéré comme une partie intégrante de la culture tribale (lors de la révolte, femmes et enfants se suicident pour libérer les guerriers de toute attache émotionnelle). A mon humble avis, le dessin n'est pas forcément le point fort de l'album mais ce petit regret est vite écarté par la richesse du récit et l'émotion qu'il véhicule.

Pour lire les premières pages (sens de lecture japonais) rendez-vous sur le site de l'éditeur AKATA, c'est ICI

"Seediq Bale, les Guerriers de l'arc-en-ciel" de Row-Long Chiu, éditions Akata. 302 pages. 23,50 €

Publié par Nicolas Le Marignier / Catégories : Actu

Related Posts:

  • No Related Posts