Jésus revient, et il est en colère !

punkrockjesusLa culture populaire américaine nous surprendra toujours par sa capacité à affronter les yeux dans les yeux les démons qui rongent le pays de l’Oncle Sam. Le dessinateur et scénariste Sean Murphy livre dans « Punk Rock Jesus » une critique plutôt rafraichissante des médias américains et de la droite chrétienne jusqu’au boutiste.

« Punk Rock Jesus » se déroule dans un futur très proche, en 2019. Le directeur d’une société de production audiovisuelle décide de cloner Jésus Christ à partir d’ADN prélevé sur le Saint-Suaire. Une nouvelle « Sainte Vierge » - Gwen- est recrutée pour porter l’enfant. La jeunesse du nouveau messie - enfermé dans une ile ultra-sécurisée - va faire l’objet d’une émission de téléréalité suivie par 3 milliards de spectateurs.

Avec un cynisme assumé, le producteur va manipuler les comédiens de son « petit théâtre ». La nouvelle « Sainte-Vierge » est honnie par le public ? Rongée par le remords de s’être livrée à cette mascarade ? Il va scénariser sa descente aux enfers. La droite chrétienne - effrayée par le nouvel antéchrist - lance ses commandos à l’assaut de la cage dorée de Jésus ? Il les nargue, attise leur colère quand il se rend compte que ca fait grimper l’audience.

Mais il y a une personne qu’il ne va pas pouvoir contrôler : Jésus lui-même. Lorsque Gwen meurt en essayant de délivrer son fils de sa « prison », le jeune garçon s’échappe et va porter sa bonne ( ?) parole dans le monde grâce à son groupe rock punk. Il est protégé dans sa fuite par un garde du corps ancien combattant de l’IRA, qui espère racheter ses fautes et apaiser sa conscience en défendant le nouveau christ.

Le dessin nerveux, en noir et blanc, contribue à l’impression de tension extrême qui se dégage tout au long de cette bande-dessinée remarquable. Si le thème du « retour de Jésus » a été déjà traité de-ci de-là ( je pense notamment à « L’évangile selon Jimmy » de Didier Van Cauwelaert dont la trame est la même ) Sean Murphy pousse la réflexion à l’extrême. Il s’interroge sur la foi, sur son rôle dans la vie des individus et dans la société. Il explique dans la postface de l’ouvrage que « Punk Rock Jesus » a fait écho à ses propres doutes. Tout ça fait  vraiment de cet album un des incontournables de la rentrée BD.

LES PREMIERES PAGES SONT A LIRE ICI 

"Punk Rock Jesus" de Sean Murphy publié chez Urban Comics.  232 pages. 19€

A lire également "Off Road" du même auteur, chez le même éditeur. Une oeuvre de jeunesse de Sean Murphy.

Publié par Nicolas Le Marignier / Catégories : Actu

Related Posts:

  • No Related Posts