Aux États-Unis, les seniors continuent de travailler et parfois même jusqu'à un âge très avancé

Aux États-Unis, la part des personnes âgées dans la population active a nettement augmenté. Nos équipes sont allées leur rencontre.

Il est six heures du matin dans l’Oklahoma (États-Unis). Âgé de 81 ans, un homme s’apprête à aller travailler. "C’est de plus en plus dur d’aller travailler, mais je me force, confie Tom Coomer. Tous les matins je me lève et je me mets dans la tête que c’est jour de boulot", confie-t-il. Employé du mois dans le supermarché où il travaille, il fait un mi-temps. Son entreprise lui a offert un tabouret pour le soulager. Tom Coomer s’occupe de l’entrée du magasin. Il accueille la clientèle depuis neuf ans.

La part des personnes âgées dans la population a nettement augmenté

Aux États-Unis, les salariés comme lui touchent deux types de retraites : celle de l’État fédéral, un minimum et celles des sociétés privées dans lesquelles il a travaillé. Pour Tom Coomer, travailler est une question de survie. Dans son pays, depuis l’an 2000, la part des personnes âgées dans la population active a nettement augmenté, en particulier les plus de 80 ans. Certains secteurs de l’économie sont désormais dépendants de cette main d’œuvre.  

Un reportage d'Agnès Vahramian, Fabien Fougère, Rebecca Suner, Charlotte Mattout et Arielle Monange 

 

A lire aussi

  • Aucun article