Erin Brockovich repart au combat

Erin Brockovich, portée à l'écran par Julia Roberts, revient. Elle accuse son vieil ennemi, le groupe d'énergie PG&E, d'avoir une responsabilité dans les incendies de Paradise en Californie.

Elle a donné rendez-vous aux équipes de France 2 au parlement de Sacramento, en Californie. Autour d'elle, les victimes des grands incendies de l'automne en Californie. Erin Brockovich repart au combat. Elle met en cause la société d'électricité Pacific Gaz dans les incendies qui ont ravagé Paradise, devenue depuis ville fantôme. Elle y a recueilli des dizaines de témoignages : la chute d'un pylône mal entretenu aurait mis le feu.

De nouveau face à l'entreprise Pacific Gaz

C'est un vieil ennemi que retrouve Erin Brockovich. Celui de son premier combat, il y a 22 ans, raconté dans le film avec Julia Roberts. Pacific Gaz polluait alors les eaux d'un village et cherchait à négocier au rabais. Erin Brockovich obtiendra 330 millions de dollars de dommages et intérêts. La voilà à nouveau face à Pacific Gaz. La militante n'a rien perdu de sa fougue ni de son charisme. Elle n'est toujours pas avocate, mais est payée par les cabinets avec lesquels elle travaille.

Un reportage d'Agnès Vahramian, Fabien Fougère et Charlotte Mattout 

 

A lire aussi

  • Aucun article