Venezuela : des manifestations sous haute tension

Donald Trump reconnaît officiellement le leader de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaidó, comme président par intérim. En pleine journée de manifestations dans le pays contre l’actuel président Nicolas Maduro, le président du Parlement s’est autoproclamé « président en exercice  ». Notre correspondant Loïc de la Mornais revient sur la position du président américain.

Des centaines de milliers de personnes dans les rues de Caracas, au Venezuela pour demander le départ du président Maduro et la tenue d'élections. Le nouveau président du Parlement s'est autoproclamé président par intérim le 23 janvier. Au moins quatre personnes sont mortes dans des affrontements avec les forces de l'ordre. Les manifestants dénoncent l'hyperinflation et les pénuries. En début de semaine, un petit groupe de militaires s'étaient retranchés dans une caserne en appelant à l'insurrection populaire. Mais l'armée est restée fidèle à Nicolas Maduro. De nouvelles échauffourées ont éclaté entre opposants et forces de l'ordre.

Donald Trump reconnait Juan Guaidó

Depuis les États-Unis, Donald Trump a rapidement réagi. "Il reconnaît Juan Guaidó comme président en exercice. Les États-Unis sont en conflit ouvert avec Nicolas Maduro depuis le début et avaient qualifié sa réélection de 'farce'. Une intervention de l'armée américaine au Venezuela était à l'étude à Washington", explique le journaliste Loïc de La Mornais.

A lire aussi