Les Américains rendent hommage à Joël Robuchon

Joël Robuchon détenait 32 étoiles au guide Michelin, le plus important palmarès de l'Histoire de l'art culinaire. Photo: Valery Hache / AFP

Il était le chef le plus étoilé. Joël Robuchon, 73 ans, est décédé, lundi 6 août, des suites d'un cancer. De Londres à Toyko, en passant par Hong Kong, le cuisinier a fait rayonner la gastronomie française dans le monde entier, y compris aux Etats-Unis. Les médias et les chefs américains n'ont pas manqué de lui rendre hommage.

Une solide implantation aux Etats-Unis

Joël Robuchon ouvre son premier restaurant aux Etats-Unis en 2005. Il porte alors son choix sur l'hôtel MGM Grand à Las Vegas. En 2006, le chef pose ses marmites au Four Seasons, à New York, mais l'établissement ferme six ans plus tard. L'année 2017 marque son retour dans la Grosse Pomme : le Français ouvre le Grill de Joël Robuchon, dans le quartier de Chelsea. Un projet similaire devait également voir le jour à Miami.

Une pluie d'éloges dans les médias

Les médias américains ne tarissent pas d'éloges au sujet du cuisinier. USA Today présente Joël Robuchon comme un "chef iconique" qui laissait ses clients entrer dans la cuisine. Pour Fox News, il est "légendaire" tandis que le Washington Post préfère le qualifier de "maître". Selon le site spécialisé Eater, Joël Robuchon "laisse derrière lui un héritage très influent".

Le monde de la cuisine en deuil

Sur les réseaux sociaux, les chefs sont nombreux à rendre hommage au "cuisinier du siècle". Parmi eux, Andrew Zimmern, connu pour ses émissions de télévision. Il se souvient d'un homme "plus que gentil".

Sur Twitter, Simon Majumdar, star de la télévision américaine, évoque une "triste perte pour le monde de la cuisine".

Quant au restaurateur Danny Meyer, il remercie Joël Robuchon pour lui avoir donné l'inspiration. Celui qui a notamment créé la chaîne de fast food Shake Shack montre ainsi que le chef français était un modèle pour tous dans le milieu de la cuisine, qu'elle soit gastronomique ou non.

Une célèbre purée de pommes de terre

Pommes de terre cuites avec leur peau, beaucoup de beurre et, surtout, pas de mixeur... La purée de Joël Robuchon est devenue iconique dans les années 1980. Dans leurs nécrologies, les médias américains, tels que Fox News et The Huffington Post, ne manquent pas de mentionner ce célèbre plat. Par la même occasion, USA Today rappelle que la cuisine de Joël Robuchon était "souvent décrite comme simple".

A l'époque, les Etats-Unis ont participé à la renommé de cette purée. Le New York Times en a publié la recette tandis que Patricia Wells, journaliste et auteur américaine, a évoqué le plat dans son livre consacré au chef, Simply french, en 1991: "Il s'est rendu compte tôt que si vous donne z aux gens des pommes de terres, des pommes de terre et encore des pommes de terre, ils seront éternellement reconnaissants, et satisfaits à jamais."

C.L

A lire aussi