Cinq choses à savoir sur Philip Roth

Philip Roth est décédé le 22 mai 2018. ©Richard Drew/AP

Géant de la littérature contemporaine américaine, Philip Roth s'est éteint mardi 22 mai à l'âge de 85 ans. Il laisse derrière lui une trentaine de livres, essentiellement des romans.

1De multiples récompenses

Souvent pressenti pour le Prix Nobel, Philip Roth ne l'a jamais remporté. L'écrivain a toutefois reçu de nombreuses autres récompenses. Parmi elles, le Pulitzer (1998) et le National Book Award (1960 et 1995).

2Entre autobiographie et fiction

Qu'elles évoquent la bourgeoisie juive, la politique, le vieillissement ou le poids de l'Histoire, les oeuvres de Philip Roth ont presque toujours oscillé entre autobiographie et fiction. 

3Fin de carrière en 2012

Paru en 2010, Némésis est le dernier roman de Philip Roth. Deux ans plus tard, l'écrivain annonce avoir renoncé à écrire. « Je n'ai plus l'énergie pour supporter la frustration. Ecrire est une frustration quotidienne, et je ne parle pas de l'humiliation », explique-t-il alors au New York Times.

4Un homme de contradictions

Philip Roth est le petit-fils d'immigrés juifs d'Europe de l'Est « Je n'écris pas en tant que juif, j'écris en tant qu'Américain »,insistait-il. Provocateur et satirique, le romancier s'est même attiré les foudres de sa communauté. Celle-ci a jugé antisémite le roman Portnoy et son complexe, paru en 1969. Un avocat juif new-yorkais y consulte un psychanalyste afin de comprendre sa sexualité débridée.

5Un avis tranché sur Donald Trump

En janvier 2017, Philip Roth s'est exprimé dans le New Yorker  au sujet de Donald Trump. Il dépeint le président comme un « ignorant du gouvernement, de l'histoire, de la science, de la philosophie, de l'art, incapable d'exprimer ou de reconnaître une subtilité ou une nuance » et doté d'« un vocabulaire de 77 mots ».

C.L

A lire aussi

  • Aucun article