Même pour la bonne cause, noircir sa peau est tabou aux Etats-Unis

Winnie Harlow est une mannequin canadienne de 21 ans qui a participé l'émission de télé réalité America's next top model. Sa peau est de couleur noire... et blanche. Winnie Harlow est atteinte de vitiligo -- la maladie dont aurait été atteint Michael Jackson, qui provoque une dépigmentation de sa peau.

Capture d'écran du site de Winnie Harlow  - http://chantellewinnie.com/

Capture d'écran du site de Winnie Harlow - http://chantellewinnie.com/

La mannequin vient, malgré elle, de relancer un débat sur le fait de noircir son visage, comme le rapporte la BBC.

Les fans de Winnie Harlow publient régulièrement des photos d'eux-mêmes, sur lesquelles ils reproduisent les tâches du vitiligo.

A droite, Winnie Harlow, à gauche une internaute (blanche) qui lui rend hommage en colorant sa peau de sorte à ressembler au mannequin :

https://www.facebook.com/CarolyneSCurvyModel/photos_stream

Crédit : Carolyne S. Curvymodel, page Facebook

Lorsqu'ils sont de couleur noire, les fans de Winnie Harlow ornent leur épiderme de poudre blanche, ce qui ne semble pas poser de problème. En revanche, pour une personne de couleur blanche, le fait peindre son visage en noir peut créer la polémique.

"J'aimerais vraiment que les gens arrêtent de faire ça, genre ce n'est pas de l'art, vous vous noircissez littéralement le visage [doing blackface]", s'exclame cette fan sur son blog.

http://hellyeahchantellewinnie.tumblr.com/post/127269929485/i-really-wish-people-would-stop-doing-this-shit

"Pourquoi les gens n'ont-ils pas de problème avec le fait de se noircir le visage!??" se demande cette internaute, dénichée par la BBC :

Why are black people okay with blackface!?? Not only that they are mocking a skin condition that YOU HAVE??! @winnieharlow

— Geni (@elasticheartxox) 22 Août 2015

D'où vient cette polémique ? Aux Etats-Unis, le fait de peindre son visage en noir renvoie à des pratiques racistes et notamment au personnage de Jim Crow. Celui-ci apparaît en 1828 dans une chanson écrite par Thomas Darmouth Rice, un troubadour anglais qui caricature les personnes de couleur noire en se noircissant le visage et les mains. Pour un blanc, se colorer ainsi la peau revient donc à convoquer l'histoire du racisme aux Etats-Unis.

Thomas-D-Rice-1832

Thomas D. Rice, 1832

Régulièrement, des étudiants blancs qui se noircissent la peau pour leur déguisement d'Halloween sont mis au pilori par leurs camarades, leurs universités voire les médias. "Halloween est la haute saison pour parler de race et de culture", ironisait en 2013 Kat Chow, journaliste qui couvre les questions ethniques et culturelles pour NPR.

Il y a deux ans, l'actrice Julianne Hough avait opté pour un déguisement représentant un personnage noir de la série Orange is the new black.

Après la publication de photos sur lesquelles son visage est recouvert de maquillage noir, elle a présenté ses excuses en public.

Publié par France 2 Washington / Catégories : Société

A lire aussi

  • Aucun article