New Horizons survolera Pluton dans quelques heures!

Vue d'artiste du passage de New Horizon près de Pluton (NASA).

Ces jours-ci, il fleure comme un parfum de XXème siècle à la NASA. Un bref retour aux grands projets de la Guerre Froide, l'exploration des zones inconnues de l'espace pour l'avancement des sciences et le prestige de la nation. « To boldly go where no soviet has gone before. »

Après un voyage de plusieurs milliards de kilomètres lancé en 2006, la sonde américaine New Horizon passera au plus près de Pluton, la dernière « planète » à ne pas avoir été visitée par l'humanité. Voici un petit résumé des indispensables sur cet événement historique.

Ça se passe quand?

New Horizon sera au plus près de Pluton demain à 7:49 Eastern Standard Time, c'est à dire à 13:49 heure française. Mais attention, ce n'est pas aussi simple. Pour pouvoir effectuer ses mesures, la sonde va être orientée face à Pluton, ce qui l'empêchera de communiquer avec la Terre. La Nasa devra ensuite réorienter son antenne vers la Terre pour envoyer les données collectées.

L'agence spatiale attend les premiers paquets de données vers 9h EST (15h en France) et les premières photos au plus près de la planète seront diffusées dans la foulée.

Réplique de New Horizons au musée de l'air et de l'espace à Washington. La sonde est surnommée affectueusement « le piano à queue ».

Ça se passe où?

Pluton se trouve en ce moment à 5,8 milliards de kilomètres de la Terre, et s'éloigne progressivement du Soleil. La « planète », dont l'orbite dure 248 a atteint sa périhélie - le point le plus proche du soleil - en 1989. Pendant des décennies à compter de ce jour, elle ne cessera de s'éloigner de la Terre et du Soleil. L'occasion de l'explorer était donc unique.

Pour y arriver, New Horizon a du voyager 9 ans, avec au passage un effet slingshot autour de Jupiter, utilisant la gravitation de la géante gazeuse pour accélérer jusqu'à 14 kilomètres par seconde.

Pourquoi c'est important?

Pour certains - comme l'auteur de ce blog - l'esprit épique de l'exploration de l'espace suffit. Mais si vous avez besoin de basses raisons pratiques, soit!

Pluton et son satellite Charon sont des objets si loin du soleil que la température moyenne à la surface de la « planète » oscille entre -233°C et -223°C. Si froid que la plupart des corps qui les composent n'ont presque pas évolué depuis 4,6 milliards d'années, contrairement aux planètes plus proches du soleil. Les scientifiques espèrent donc, à travers la composition du sol et de l'atmosphère de Pluton, trouver des indices sur les origines de la Terre et des autres planètes du système solaire.

Mieux, si New Horizon reste opérationnelle après son survol de Pluton, la Nasa pourrait brûler le peu de carburant qu'il lui reste pour l'envoyer vers certains corps intéressants de la ceinture de Kuiper - la gigantesque ceinture d'astéroïdes aux frontières du système solaire - dans l'espoir de collecter plus d'indices. C'est une des raisons pour laquelle New Horizon ne fera que survoler Pluton plutôt que de se mettre en orbite autour de la « planète ».

Comment peut-on le suivre?

De multiples possibilités existent pour suivre l’événement en direct sur internet. Le site internet de la NASA publiera les images de Pluton en continu et alimentera le fil Twitter de la mission en direct.

Autre possibilité, l'application Nasa's Eyes, disponible sur iPhone et Android. Cette application vous permet de faire bien plus que de suivre New Horizon - par exemple, regarder la Terre avec les yeux d'un satellite météo de l'agence spatiale américaine - mais c'est surtout la simulation conçue par ordinateur de la sonde qui nous intéresse.

Enfin, si vous avez le temps et la motivation, vous pouvez vous rendre à la Cité des Sciences à Paris ou la Cité de l'Espace à Toulouse, qui organisent des événements pour suivre en direct l'arrivée de New Horizon et découvrir entre passionnés les images envoyées par la sonde.

Bonus: Pourquoi vous avez mis des guillemets partout autour du mot « planète » ?

Parce que si Pluton était encore une planète au moment du lancement de New Horizon, ce n'est aujourd'hui plus le cas. En raison de la découverte de nombreux corps de taille et masse similaires à Pluton dans des orbites proches au sein de la ceinture de Kuiper, Pluton a été rétrogradée au rang de « planète naine » par l'Union astronomique internationale. Ce qui n'enlève rien à la valeur historique du survol de New Horizon.

A lire aussi

  • Aucun article