Mon docteur au supermarché

Le « Mall » américain est le paradis du shopping. On y trouve tout, vêtements, cosmétique, électronique, banques et depuis quelques temps...Votre docteur. De nombreuses cliniques privées ont en effet choisi d'ouvrir de petites structures au sein des galeries marchandes. Il n'est pas nécessaire d'y prendre rendez-vous, la médecine s'y pratique en libre-service.

Reportage au Texas de Valérie Astruc et Régis Massini.

Derrière une tendance amusante, on retrouve un problème plus inquiétant aux Etats-Unis. Le maillage de docteurs qui acceptent de recevoir des patients au pied levé est très faible. Pour de petits accidents domestiques ou des maladies bénignes, les américains n'ont souvent d'autre recours que d'aller aux Urgences les plus proches.

Ils encombrent les salles d'attente, détournent l'attention des cas les plus grave et, dans l'ensemble, coûtent une fortune. Les temps d'attentes dans les services d'urgences sont parfois considérables (voir infographie).

Les cliniques visent principalement les patients qui se rendent aux urgences sans en avoir besoin, faute d'accès à des services médicaux. Aux Etats-Unis, le mall est un modèle de proximité. Y amener des médecins pourrait soulager tout le système de santé.

Publié par France 2 Washington / Catégories : Société

A lire aussi

  • Aucun article