Interview avec le fils d'un terroriste, Zak Ebrahim

« Souvenez-vous d'El-Sayyid Nosair ». La phrase provient d'une des vidéos envoyée par Oussama Ben Laden à l'Occident. En 1990 à Manhattan, El Sayyid-Nosair a assassiné Meir Kahane, rabbin, membre du parlement israélien et fondateur de la Ligue de Défense Juive. Dans les années qui suivent, il sera depuis sa cellule le « cerveau » de l'attentat à la voiture piégée du World Trade Center, en 1993.

Nous avons rencontré son fils, Zak Ebrahim (né Abdulaziz El-Sayyid Nosair), qui avait 7 ans en 1990. Il ignorait tout des activités de son père, lié à Al-Qaïda et Al-Zaouahiri, jusqu'à l'assassinat de Meir Hakane. Mais son enfance a été marquée par l'ombre du terrorisme, entre une famille radicalisée, la surveillance des autorités, des déménagements constants, la dissimulation de son identité...

Pourtant, Zak Ebrahim a développé ses opinions à l'opposé de celles de son père. Activiste,  il prêche aujourd'hui la paix et la tolérance. Il nous a accordé une interview.

Zak Ebrahim donne des conférences TED sur son expérience et vient de sortir un livre: The terorrist's son, a story of choice (Fils d'un terroriste, l'histoire d'un choix), non traduit en français;

 

A lire aussi

  • Aucun article