VIDEO. En Italie, des montgolfières traquent les pollueurs

En Italie, des bénévoles surplombent la ville de Mondovi en montgolfière afin de lutter contre les incivilités et les décharges illégales.

 

Avec les Alpes en toile de fond, elles survolent le Piémont depuis l’aube. Ces montgolfières composent un bien étrange ballet : leurs occupants ne sont pas là pour profiter de la vue sur la plaine du Pô, leur mission c’est de débusquer les décharges sauvages. Lorenza Borsarelli, bénévole pour l'environnement explique que "la plupart du temps, les gens se débarrassent de leurs déchets dans des petits chemins de campagne, dans des endroits camouflés ou même sous les ponts". Du haut de leur nacelles, rien n’échappe à la vigilance de ces bénévoles volants. D’autant que les montgolfières peuvent évoluer à très faible attitude, quelques dizaines de mètres seulement : du rase motte qui leur permet de voir partout, comme ici tout prés des véhicules de cette autoroute. "Là il me semble qu’il y a un sac de gravas. Francesco, nous survolons la zone de Grateria,  je viens de repérer un sac suspect. Je t’envoie les coordonnées GPS, rejoins nous".

Jusqu'à 600 euros d'amende

Quelques minutes plus tard, la montgolfière de surveillance est rejointe par un camion. Un employé municipal ouvre le sac incriminé en présence d’un policier. Objectif :  trouver le coupable. Oreste Bertolino est policier municipal à Mondovi : "nous cherchons des tickets de caisse, des factures, des numéros de série, tout ce qui nous permettra de remonter jusqu’au propriétaire de ces déchets". Et dans la majorité des cas, l’auteur du délit ne reste pas impuni : il lui en coûtera jusqu’à 600 euros d’amende. La chasse au déchet se poursuit et cette fois la prise semble plus importante. A la lisière d’un bosquet, le ballon a repéré une décharge sauvage. Francesco, employé de l'entreprise Protéo, arrive sur les lieux en camion. "Des décharges sauvages comme celle-ci, on en trouve une fois par an en moyenne, des sacs jetés au bord de la route, deux ou 3 fois par semaine, nous raconte-t-il. Et la Montgolfière nous est d’un grand secours : elle est nos yeux : elle voit ce que nous ne pouvons pas voir d’en bas".

Des yeux qui scrutent de haut la ville de Mondovi depuis un an et demi. Dans cette jolie bourgade, cette initiative originale réjouit les habitants comme cette femme qui estime que "tout ce qui permet de nettoyer notre ville est une bonne idée". "La Montgolfière ne pollue pas à l’inverse d’un hélicoptère par exemple, renchérit un jeune homme, donc c’est bien et en plus elles sont jolies". Ces jolis ballons aux couleurs vives volent deux fois par semaine au dessus du territoire de la commune : ils pourraient inspirer d’autres villes en Italie.

Publié par Alban Mikoczy / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article