VIDEO. Italie : qui se présente aux législatives de dimanche ?

La campagne électorale a pris fin vendredi soir. Les candidats sont à présent contraints au silence. Dimanche, 50 millions d'électeurs sont appelés aux urnes et aucune majorité claire ne se dégage dans les sondages.


Les élections législatives italiennes auront été indécises jusqu'au bout. Vendredi 2 mars, dans son fief de Florence, Matteo Renzi, dont le parti démocrate est largement distancé dans les sondages, tente de reprendre l'avantage. Il vise tout particulièrement Matteo Salvini, le chef de la Ligue (ancienne Ligue du Nord). Ce dernier a promis d'expulser par la force tous les migrants arrivés en Italie ces derniers mois et réfute les accusations de ceux qui le considèrent comme extrémiste.

Vers un fort taux d'abstention ?

Pour ce scrutin, Matteo Salvini a fait alliance avec Silvio Berlusconi, 81 ans, dont c'est le grand retour en politique. L'ancien chef du gouvernement a battu la campagne,  même s'il est interdit de toute fonction publique après une condamnation pour fraude fiscale. Si la coalition de la droite et de l'extrême droite arrive en tête, Matteo Salvini espère bien devenir Premier ministre.

Mais la surprise de cette élection pourrait venir du Mouvement 5 étoiles. Depuis plusieurs semaines, le parti populiste fait la course en tête dans les sondages. Son jeune chef, Luigi Di Maio, 31 ans, veut croire à présent qu'il pourrait même obtenir la majorité. Tous ces leaders politiques ne semblent, pour autant, pas vraiment séduire les Italiens. L'abstention pourrait bien être la gagnante du scrutin.

Publié par Alban Mikoczy / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article