L'art du pizzaïolo napolitain au patrimoine mondial de l'Unesco

C'est désormais officiel, l'art du pizzaïolo napolitain a rejoint la liste du patrimoine immatériel de l'humanité. Les jurys de cette catégorie spécifique de l'Unesco réunis à Jeju, en Corée du Sud, on attribué cette nuit à l'unanimité ce 58eme titre pour l'Italie.

Dans sa note, le comité de l'Unesco a souligné ce qui fait la spécificité de cet art culinaire unique, spécifique à Naples. Plus que la recette, il a reconnu les "gestes, chansons, expressions visuelles, le dialecte et la capacité à travailler la pâte" qui rendent le travail des pizzaïolos napolitains unique au monde. "Les pizzaïolos et leurs invités font partie d'un rite social, où le comptoir et le four sont comme des scènes durant le processus de production de la pizza. Cela se fait dans une atmosphère conviviale qui comporte des échanges constant avec les hôtes. Partie des quartiers pauvres de Naples, la tradition culinaire s'est profondément enracinée dans la vie quotidienne de la communauté. Pour beaucoup de jeunes, devenir pizzaïolo est aussi un moyen d'éviter de se retrouver en marge de la société", peut-on lire dans la note diffusée suite à l'annonce de la victoire.

Une reconnaissance non seulement pour la profession, la ville de Naples, mais tout le pays, s'est félicité le ministre de la culture Dario Franceschini. "Victoire ! L'identité oeno-gastronomique italienne toujours plus saluée dans le monde", a réagi le ministre de l'Agriculture Maurizio Martina sur Twitter dès l'annonce du comité dans la nuit de mercredi à jeudi.
Une pétition pour soutenir la candidature lancée en 2009 avait rassemblé près de 2 millions de personnes.

Publié par Alban Mikoczy / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article