Blitz de militants néofascistes contre le journal La Repubblica

Les journaux italiens s’indignent ce matin et reviennent sur l’action de militants du groupe néofasciste Forza Nuova hier devant le siège de leurs confrères de La Repubblica.

Douze militants ont organisé un blitz hier après-midi le visage couvert, fumigènes à la main et avec un message de boycott destiné aux journalistes du quotidien italien. Le groupe a revendiqué l’action sur Facebook et a menacé le journal. « Premier acte d’une guerre politique contre le Groupe Espresso (le groupe du journal) et le Parti démocrate ». Le directeur du journal Mario Calabresi a réagi. « Ils nous accusent de génocide contre le peuple italien. Ce qu’ils nous reprochent : raconter comment ils agissent et comme se financent ces groupes néofascistes, et participer à la bataille pour que soit votée la loi sur le droit du sol. »

Le premier ministre et le président de la République ont condamné « un acte très grave ».

Une nouvelle action qui témoigne de la tension dans le pays autour de l’immigration et inquiète les communautés, dont la communauté juive de Rome, qui s’inquiète de la « recrudescence du néofascisme ».

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article