VIDEO : Vatican : le cimetière méconnu

La nécropole du Vatican, un cimetière vieux de vingt siècles, situé sous le Vatican peut - même si peu de monde le sait - se visiter.

Le Vatican est un incontournable des voyages à Rome. Les musées du Vatican attirent près de 5 millions de visiteurs à eux-seuls, un chiffre qui laisse imaginer celui du nombre de curieux qui se pressent dans la Basilique Saint-Pierre. En dessous de ces symboles de la chrétienté, une nécropole discrète, découverte au milieu du 20e siècle seulement, n’attire que quelques milliers de touristes chaque année.

Il y a 2000 ans, une grande partie du petit Etat du Vatican était un cimetière. Pendant 400 ans, un peu à l’écart du centre de la ville, les romains y enterraient leurs morts. Ce n’est qu’à la fin des années 90 que la nécropole a été mise au jour. 250 tombes de personnes modestes, la plèbe, et des esclaves morts entre le premier et le quatrième siècle. Les restes de peintures sur les caveaux censées protéger les morts, les carcasses de tubes et d’amphores permettant de continuer à les nourrir, témoignent des rites de l’époque. C’est dans cet endroit unique, à plus de 10 mètres de profondeur du Vatican, que les archéologues continuent encore aujourd’hui leurs fouilles.

Rosanna Giardina est une des restauratrices : « nous restaurons régulièrement de nouvelles sépultures. Nous entretenons également l’ensemble des sépultures déjà découvertes afin que l’ensemble du site soit également en excellent état. » Abandonnée et puis entièrement recouverte il y a 17 siècles, la nécropole est très fragile. Le site a servi de cimetière jusqu’à ce que l’empereur Constantin y construise la Basilique Saint-Pierre au 4e siècle.

 

Publié par François Beaudonnet / Catégories : Non classé

A lire aussi

  • Aucun article