Je ne suis pas Superman !

Autant Benoit XVI a pu paraître éloigné, isolé du commun des mortels autant son successeur démontre semaine après semaine qu’il refuse d’être enfermé dan sa charge comme dans une tour d’ivoire.

En un an de pontificat, François a multiplié les images fortes

papa-francesco-indossa-il-naso-da-clown

Les bains de foules

 Papa Francesco2 foule sainte anne

Et aussi... les interviews.

A un rythme inédit.

Parmi des centaines de publications, l’Italie compte trois grands quotidiens nationaux.

Equitablement, le Pape argentin a reçu tour à tour leurs trois directeurs.

paqpa-francesco-repubblica

 Après Repubblica, la Stampa, dernière interview en date, publiée ce 05 mars 2014 dans le Corriere della Sera.

Le journal milanais, propriété d’un groupe de grands industriels de la péninsule tire à 360 000 exemples tous les jours.

Bien sûr, publication après publication, il y a toujours moins de mystère.

De cet entretien, on retient surtout que le Pape se confirme dans sa simplicité.

« Je ne suis pas un superman » se défend François en référence au graffiti le représentant en super héros apparu sur un mur de Rome en février.

 Pape Superman borgo pio

« Le Pape est un homme qui rit, qui pleure, qui dort tranquillement et qui a des amis comme tout le monde »

Pour le reste, pas de grande révélation.

Sur le thème de la communion des divorcés remariés qui sera au centre de cette année de préparation du synode sur la famille (octobre 2014) au Vatican et dont une partie du monde acatholique espère beaucoup de François.

Si l’un de ses collaborateurs vient de dénoncer le fossé sur cette question entre la doctrine catholique (le mariage comme sacrement indissoluble) et la vie réelle (les catholiques pratiquants divorcent autant que les laïcs), lui se contente de louer l’analyse.

Mais à aucun moment il ne prend position.

Pas d’annonce (encore ? jamais ?) d’ouverture de l’Eglise catholique pour assouplir les règles qui aujourd’hui interdisent de communion les divorcés remariés.

A cette question que soulève le directeur du Corriere, François ne réponds même pas un « Je ne suis pas Superman ! »

Pour lire l'entretien du Pape François au Corriere della Sera  : http://www.corriere.it/cronache/14_marzo_04/vi-racconto-mio-primo-anno-papa-90f8a1c4-a3eb-11e3-b352-9ec6f8a34ecc.shtml

 

 

 

 

 

 

A lire aussi