Japon : un vaste gisement de terres rares découvert en fonds marins

Japon : un vaste gisement de terres rares découvert en fonds marins

Le Japon vient de découvrir un immense gisement de terres rares, terres qui contiennent des métaux précieux, indispensables à l'industrie des nouvelles technologies.

La future richesse du Japon se cache au fond de l'océan, comme un trésor. À 5 500 mètres de profondeur, des chercheurs ont découvert un immense gisement de terres rares, des minerais indispensables aujourd'hui à l'industrie des hautes technologies. Ce gisement est situé à 2 200 kilomètres au sud-est de Tokyo dans les eaux territoriales japonaises. Des échantillons prélevés en avril ont été analysés à l'université de Tokyo. Pour les Japonais, c'est la découverte du siècle.

800 ans de demande mondiale

Ces terres rares contiennent des métaux rares comme le scandium ou l'yttrium, indispensables à l'industrie pour des produits que nous utilisons tous les jours (ordinateurs, téléphones, aimants, panneaux phosphorescents...). Il y en a dans les ampoules LED et les voitures hybrides. La réserve japonaise comporterait 16 millions de tonnes : de quoi répondre à la demande mondiale pendant environ 800 ans. La Chine, qui était presque en situation de monopole, n'est désormais plus seule sur le marché stratégique des terres rares.

 

A lire aussi