Drapeau américain : un symbole made in China

Drapeau américain : un symbole made in China

Le président américain Donald Trump envisage d'augmenter les tarifs douaniers de 10 à 25% sur les importations chinoises. Mais ironie de l'histoire, des drapeaux américains sont fabriqués en Chine.

Le président américain Donald Trump envisage d'augmenter les tarifs douaniers avec la Chine. Mais en pleine guerre commerciale avec les États-Unis, des drapeaux américains sont fabriqués dans le centre du pays ciblé, en Chine, à Fuyang. Une usine installée ici tourne à plein régime. Le produit le mieux vendu est l'étendard pour la campagne de Donald Trump 2020 : "Que l'Amérique reste grande". Le président américain a beau fustiger les produits chinois, chaque mois, 10 000 exemplaires de ces bannières destinées à ses supporters, sortent de l'usine.

380 euros pour fabriquer des drapeaux américains

Les ouvrières sont payées 3 000 yuans, environ 380 euros, un salaire honnête en Chine, avec des horaires flexibles et la possibilité d'amener ses enfants. "Parfois j'emmène ma fille avec moi pour qu'elle voie à quel point on travaille dur", explique une employée de l'usine. Les adversaires du candidat Trump s'en souviendront peut-être, la bannière pour le candidat à venir est fabriquée en Chine. Les ouvrières, elles, espèrent que les tarifs douaniers ne vont pas augmenter pour garder leur place.

Drapeau américain : un symbole made in China

A lire aussi