VIDEO. Festivité! Le Dieu Krishna souffle ses bougies

© Reuters

C'est l'une des plus importantes date du calendrier hindou : la naissance de Krishna. Pour lui rendre hommage, les hindous se pressent dans les temples qui lui sont dédiés. Un rassemblement festif et haut en couleur. Loin des cérémonies sages des religions monothéistes...

25 août 2016, le festival de Sri Krishna Janmashtami bat son plein. À Delhi, les rues se remplissent d’énergie. Les temples sont somptueusement décorés, les rues éclairées et fleuries. De multiples évènements sont organisés dans la capitale. Mais c’est au International Society for Krishna Consciousness (ISKCON) Temple que s’organise le plus grand rassemblement.

Là bas, le festival ‘Janmashtami’ est le plus grand évènement de l’année. De l’aube à minuit passé, de nombreux kiosques offrent aux visiteurs la possibilité d’en apprendre davantage sur leur Seigneur Krishna. Pendant presque 24 heures, des milliers d’hindous se bousculent pour accéder aux salles principales. À l’intérieur, diverses activités animent le Temple. Prières, chants et danses s’enchaînent.

Qui est Krishna ?

Selon les hindous, Krishna est né pour tuer le roi Kansa et libérer le peuple de Mathura de ses griffes. Il apprend à ses fidèles le concept du karma et devient symbole de justice et d’amour. Pour fêter sa naissance, un rituel est mis en place. Avant de placer Krishna dans son berceau, les prêtres baignent leur idole dans du « Panchamrit » (eau du Gange, lait, beurre, miel et yaourt). Tout au long de la journée, les dévots jeûnent et chantent pour apaiser leur Seigneur.

La nuit tombe. Il est minuit passé et des centaines de personnes se précipitent pour accéder au Temple. Pieds nus, le sourire éclatant, les croyants ne cessent d’applaudir et de danser pour leur Seigneur. Une énergie rare, propre au peuple hindou.

Camille Ginet, Lucille Guenier et Sidhu Yadav

A lire aussi

  • Aucun article