Des cambrioleurs… d’oignons

(Reuters)

C’est un aliment de base de la cuisine indienne mais son prix explose. Les oignons sont devenus une denrée chère et convoitée…

Le soir du vendredi 20 août, dans la banlieue de Mumbai, des hommes pénètrent un magasin. Quelques minutes plus tard, ils ressortent avec quatorze sacs. À l’intérieur : 700kg oignons. Une prise de guerre évaluée a près de 700 euros  - somme considérable pour un petit marchand de légumes. Ce cambriolage, découvert par le propriétaire le lendemain matin, à été repris par les principaux médias indiens.

 Avec cette histoire, la presse s’empare d’un sujet brûlant dans tout le pays. La valeur de l’oignon a augmenté près de 300 % en trois ans. Il est devenu un produit de luxe pour les consommateurs. Selon le Ministère du commerce et l’industrie, c’est le manque de pluies qui est responsable de cette hausse, en partie…

Les réseaux sociaux se sont rapidement emparés de l’histoire. Comparés à des bijoux, des images de ces « précieux » bulbes sont utilisées pour critiquer le Premier ministre Narendra Modi qui a du mal à gérer la hausse.

Cette question va certainement s’inviter au cœur de la campagne des élections locales et générales qui s’annoncent… En Inde, géant asiatique, 15 millions de tonnes d’oignons sont consommées, par an.

A lire aussi