BREXIT : la photo qui déchaine le Royaume-Uni

Le gouvernement lance une campagne pour convaincre les Britanniques de participer au référendum sur la sortie de l'Union Européenne. Les internautes dénoncent une photo raciste qui encourage les divisions politiques.

"Un vote est un vote". La photo, lancée par Operation Black Vote, invite tous les Britanniques à participer au vote, quelque soit leur origine. Elle met en scène, sur une balançoire, une femme asiatique âgée et un voyou blanc tatoué et prétend dénoncer "la diabolisation des étrangers et des personnes de couleur". L'homme représente un skinhead, un jeune britannique blond, d'origine sociale modeste et semble très agressif. Face à lui, se tient une femme d'origine asiatique, calme. La balançoire, à l'équilibre, rappelle que le vote de ces deux personnes ont la même importance dans le résultat du référendum.

Le vote sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne a décidément son lot de remarques et commentaires racistes. Depuis quelques jours, cette campagne, financée par le gouvernement, suscite un tollé sur internet. Certains dénoncent "un racisme anti-blanc" et se demandent si le gouvernement aurait lancé une campagne mettant en scène un jeune de couleur noire.

Si certains internautes critiquent une forme de racisme "anti-blancs", d'autres critiquent la représentation qui est faite des étrangers. Nigel Farage, chef du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), s'est dit choqué par la photo ; de son côté, le directeur de cette campagne, Magnus Djaba, estime qu'elle diffuse "un message démocratique".

La semaine dernière, Boris Jonhson, ancien maire de Londres, avait comparé les méthodes de l'Union Européenne à celles de Napoléon et d'Hitler. À un mois du vote, la campagne atteint manifestement des records d'élégance et de respect.

A lire aussi