Le lancer de chapeau, sport à trop haut risque pour les universités anglaises, really?

En Grande-Bretagne, une université interdit le traditionnel lancer de chapeau qui accompagne la remise de diplôme des étudiants. Elle invoque des risques de blessures et propose une compensation, originale. Pas sûr que les étudiants s'en contentent.

Les étudiants britanniques qui jètent leur toque universitaire et poussent un cri de joie au moment de l'obtention de leur diplôme, ce ne sera peut-être plus qu'au cinéma. L'université d'East Anglia, à Norwich dans le nord du pays, a récemment jugé que ce geste était dangereux et que plusieurs étudiants avaient été blessés au cours de cette tradition. "C'est un risque inacceptable et nous voulons nous assurer qu'aucune remise des diplômes ne soit ternie par une blessure potentiellement évitable", ont déclaré les représentants de l'université. 

Coup de coude malencontreux, réception d'un pompon mortel dans l'oeil ou pire, retombée fatale du chapeau qui, comme chacun sait, pèse le poids d'une enclume : entre 100 et 200 g après vérification par le bureau de Londres ? L'université, en tout cas, ne précise pas quelles blessures dramatiques risquent les étudiants.

Louisa Baldwin, présidente de l'Association des étudiants de l'université de Norwich, conteste cette décision et rappelle le coût de l'inscription dans une université britannique - selon les formations, entre 4000 et 38000 euros par an. "J'estime que si j'ai payé 45£ (58€) par jour pour porter cette tenue, je devrais avoir le droit de lancer mon chapeau en l'air", a-t-elle raconté au GuardianImaginez par exemple qu'Harry Potter ne puisse pas lancer son chapeau à la sortie de Poudlard.

giphy

Les étudiants, qui entendent bien braver l'interdiction, ne se contentent pas de la compensation -toujours payante- proposée par la direction. Elle leur propose, pour la somme de 10£ (13€), de se faire prendre en photo par un photographe professionnel en faisant semblant de jeter leur chapeau en l'air puis de dessiner le couvre-chef avec le logiciel de retouche d'image Photoshop.

En Grande-Bretagne, comme aux Etats-Unis, la remise des diplômes est un rituel à ne pas manquer, une sorte de grand-messe savamment orchestrée par l'université. Les étudiants portent un chapeau, une toge et une écharpe qui symbolisent leur diplôme et leur établissement et fêtent l'obtention de leur diplôme dans un show aussi sérieux que joyeux.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, cette cérémonie n'est pas une tradition anglo-saxonne : ce sont les étudiants de l'université de Paris qui l'avaient instaurée au début de la renaissance. Le phénomène revient petit à petit en France. Les universités de Panthéon, Assas, Paris-Sorbonne ou Paris-Descartes révolutionnent les habitudes françaises et cèdent, depuis 2005, à l'influence anglo-saxonne.

 

A lire aussi