100 idées contre la crise du logement à Londres

Connaissez-vous les prix des loyers londoniens? Un petit deux pièces de 38 m2 dans le centre : 2400 euros par mois. Sinon, meilleur tarif, quasi imbattable, 1000 euros par mois, mais dans ce cas vous n'aurez qu'une chambre dans une colocation. A Londres, le logement représente souvent plus de la moitié du salaire.  Face à ces prix, le think thank New London Architecture a lancé un concours pour répondre à la crise du logement dans la capitale anglaise. Maisons sur pilotis sur la Tamise, logements supplémentaires sur les toits: en collaboration avec la mairie de Londres, les 10 gagnants, dont la liste sera diffusée le 15 Octobre prochain, pourront mettre en application leur projet et peut-être ainsi répondre au problème....

 

Buoyant Starts_Floating Homes _©BacaArchitects

BacaArchitects

Explorer les rives de la Tamise et pourquoi pas même construire dessus? Le bureau d'architecture Baca Architects propose de bâtir en 6 mois 7500 maisons flottantes tandis que dRMM conçoit Floatopolis, des quartiers sur l'eau comprenant cinéma en plein air, cafés, écoles et commerces. L'objectif? Loger environ 50 000 Londoniens. D'autres proposent d'aménager des habitations sur les toits d’hôpitaux, d'écoles ou de librairies. C'est le pari de WSP Parsons qui affirme pouvoir délivrer 630 000 nouveaux logements en construisant de la sorte. Aujourd'hui, il en faudrait 488 000 selon New London Architecture.

dRMM floatopolis

dRMM floatopolis

D'autres proposent tout simplement de rajouter un deuxième étage à chaque maison. Le principe: respecter l'architecture en place (les maisons londoniennes ont généralement un seul étage) et ajouter de la valeur en surmontant le tout d'un toit-terrasse-jardin écologique.

Terrace Upcycle_A+C Architects

Toits terrasses, A+C Architects

Enfin, plus radicalement, le bureau NBBJ imagine un nouveau Londres en transformant profondément le réseau routier, l'équivalent d'un tiers de la surface de la ville. En remplaçant une sélection de routes par des logements et en aménageant davantage de voies piétonnes, ces architectes entendent redonner une vie de quartier au centre de Londres. Un projet qui ne dit cependant pas un mot sur le trafic automobile, déjà surchargé, et qui rendrait la circulation londonienne encore plus ingérable qu'elle ne l'est actuellement....

The Streets_NBBJ

NBBJ

 

En attendant de pouvoir vivre dans un loft sur l'eau ou sous un jardin suspendu , les 100 Nouvelles Idées pour le Logement sont réunies dans une exposition du 15 Octobre au 17 Décembre et soutenues par une série de conférence autour de la crise du logement. A voir à la NLA Galleries (The Bldg Centre, 26 Store St, London, WC1E 7BT).

Inês Fressynet avec Loic de La Mornais

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi